MELAUDIA :: forums

Version complète: Le système de Jean
Vous regardez actuellement la version basse qualité d'un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Mesures récentes : home-v22. C'est possible que je sois amener à baisser à peine la bosse dans le grâve sur la courbe pour écoute à fort niveau sonore (>90dBC).
Pour ceux que cela intéresse, je réalise des playlists de musiques que je considère HQ en fonction du SPL supportable :

80-90dBC : https://www.youtube.com/playlist?list=PL...Aqx4S9tkBf
90-100dBC : https://www.youtube.com/playlist?list=PL...Cq2Hqey2Hh

Si vous avez des suggestions pour d'autres titres ou des playlists à partager, n'hésitez pas ! Je complèterai avec les musiques qui passeront le test subjectif ;-)
Pour mieux discriminer les musiques de qualité ultra ultra, j'ai ajouté une playlist 95-105dBC. Les liens sont dispos dans ma signature. Avec ces musiques, je vous garanti que mon fauteuil vibre, et que mon ampli de grâve en chie.... :-D

Cdlt,
Jean
Petite dédicace à mon frère, qui m'a fait découvrir cet enregistrement, et ça m'a bien fait rigoler : j'espère que ça vous fera rire aussi :mrgreen:

Vidéo drôle :
https://www.youtube.com/watch?v=jfjVvNXlVVA

Log SPL :


Fichier .wav enregistrement au sweet spot :
https://drive.google.com/open?id=19Ya9s6...YS3wiNChli
Hello

Pfiouuu impressionnant !

Cdlt. Charles
Bonjour Jean,
J'adore l'approche "économique" qui est la tienne... Je recherche comme toi l'effet concert. Perso je suis toujours à la recherche (mais je progresse) de la sensation que j'ai éprouvé au démarrage d'un concert de Willy Deville, je crois que c'était en 1993 à la fête de l'huma : tu es poussé d'un mètre en arrière quand ça démarre... Voilà la musique ça s'écoute d'abord, mais ça se ressent aussi physiquement.
Bonne continuation,
David
Sinon Jean,
A part les mesures comment définirais-tu l'écoute de ton système ?
Si j'ai bien compris les aigus et les médiums ne vrillent pas les oreilles. Ce qui peut être parfois le cas avec des compressions. Dirais-tu que le médium et l'aigus sont aussi percutants qu'avec des compressions ou que la douceur est parfois aussi un peu de la mollesse ?
Je pose ces questions parce que dans ma modeste expérience, c'est assez difficile d'associer rapidité, dynamique, détail et douceur.
Cdt,
David
Bonjour à tous,

Citation :
Voilà la musique ça s'écoute d'abord, mais ça se ressent aussi physiquement.


C'est assez bien résumé et je suis d'accord Tongue

Citation :
A part les mesures comment définirais-tu l'écoute de ton système ?
Si j'ai bien compris les aigus et les médiums ne vrillent pas les oreilles. Ce qui peut être parfois le cas avec des compressions. Dirais-tu que le médium et l'aigus sont aussi percutants qu'avec des compressions ou que la douceur est parfois aussi un peu de la mollesse ?
Je pose ces questions parce que dans ma modeste expérience, c'est assez difficile d'associer rapidité, dynamique, détail et douceur.


Je ne suis pas capable d'associer les divers qualitatifs usuels du jargon de l'audiophile, encore moins capable de donner un avis non biaisé de mon système tel qu'il était à l'époque: ce que je peux dire, c'est que j'arrivais à l'écouter très fort, mais que l'écoute n'était pas "naturelle" au sens ou c'était très absorbant et donc qu'on entendait l'enregistrement d'origine : mat si c'était un enregistrement sans réverbération, vivant si c'était un enregistrement live, etc.

Je suis passé à autre chose et mon système n'est plus ce qu'il était.

Pour faire simple, j'essaie aujourd'hui de reproduire du son 3D avec des écouteurs via la technique de reproduction binaurale pour m'affranchir du "problème" de la pièce (écoute naturelle et plaisante mais pas tenable à fort SPL, ou écoute type "sono"/concert à fort SPL mais pas aussi agréable à niveau modéré). Les écouteurs reproduiraient les fréquences >120hz. J'ai choisi pour cela les Apple Earpods.

La sensation physique serait reproduite avec les fréquences <120hz par un caisson de grâve dans lequel je m'installe, caisson de faible volume pour empêcher toute onde stationnaire (donc résonance) et pour augmenter le SPL. Ceci est possible car il me semble qu'aucun indice de localisation utilisé par le cerveau n'est contenu dans cette bande passante, et en tout cas c'est ce que je constate sur les mesures que j'ai analysées...

Voici quelques photos récentes du caisson:





Il y a 30 hauts parleurs disposés sur l'arrière, le côté gauche et le dessus du caisson par rapport à l'assise, séparés en 6 rangées de hauts parleurs branchés en série (les 5 de derrière, et les 5 rangées du dessus+côté). J'ai essayé d'appliquer un délai sur chaque haut parleur pour reproduire un "end-fire", sans grande conclusion: pour l'instant je régle toutes les rangées de haut parleurs pour qu'ils soient en phase au point d'écoute.

D'après mes simulations, le niveau sonore grâve à ce caisson augmente de 30 à 35dB environ à l'intérieur par rapport à l'extérieur (= dans ma pièce). Ca me permet de monter à 105dB© (120dB pic) sans trop gêner mon voisin.

Une seule onde stationnaire peut s'établir dans le caisson dans la longueur à 91hz exactement, visible sur une de mes premières mesures:


Pour absorber la résonance engendrée par l'onde stationnaire s'établissant dans la longueur du caisson à 94hz, une modification de la face arrière : les trous des hauts parleurs vont être bouchés avec des chutes des trous que je vais faire pour les 14 nouveaux HPs qui vont aller sur le côté, et je vais ajouter une épaisseur de planche derrière, ce qui va me donné un résonateur de Helmoltz avec une paroi perforée de 27x2 = 54mm. d'épaisseur. Je vais doubler les chevrons à l'arrière pour avoir une profondeur de 14cm :




Avec environ la moitié de l'épaisseur du volume rempli d'un matériau absorbant de résistivité au flux de 1500 Pa.s/m² et l'autre moitié remplie d'air, j'obtiens un coefficient d'absorption d'environ 1 à la fréquence de résonance :


L'avantage du résonateur à membrane perforée, c'est que je peux le "tuner" en ajustant la porosité (i.e. le diamètre des trous et/ou le nombre de trous ouverts, en bouchant un sous-ensemble des trous par exemple...).

Actuellement, j'entend des distorsions dans le caisson malgré une distorsion affichée à -50dB à 100dBSPL. Je pense que la distorsion doit s'évaluer sur le SPL des pics d'énergie, et comme quand on est à une écoute à 105dBSPL les pics sont à ~120dB, c'est probablement la distorsion à 120dB qui fait foi. Pour atténuer le problème, j'ai commandé de la mousse acoustique Basotect de 3cm d'épaisseur, dans l'espoir d'absorber d'éventuelles harmoniques générées au-dessus de 100Hz. Je vais également utiliser cette mousse pour le basstrap, car elle est efficace et ne contient pas de "fibres" qui pourraient se détacher et polluer l'air à l'intérieur du caisson.

Actuellement, j'ai perforé 1/4 de la surface avant et placé de la fibre de bois, sans même tuner ou prendre de précautions sur la porosité obtenue sur la paroi perforée. Mes dernières mesures, à ~106dBSPL (calibré) sont ici: https://drive.google.com/open?id=1UwjZ6h...bnXnnBCCGj




Encore une fois j'adore l'idée !!! Jamais vu un casque pareil.
Un système plus convivial à deux places (en face à face pour l'équilibre) devrait être envisageable, non ?
Cdt,
David

Citation :
Un système plus convivial à deux places (en face à face pour l'équilibre) devrait être envisageable, non ?


Oui tout à fait ! Un caisson deux fois plus large aussi, mais il faudrait alors absorber 2 ondes stationnaires, donc réserver une paroi du côté pour absorber l'onde stationnaire qui se développerait dans le sens de la largeur (ou bien utiliser 40% de la surface pour les HP, 40% de l'autre réservé à des basstraps et le reste pour les renforts/la structure).
Les parois auraient une plus grande surface donc vibreraient plus facilement, à moins de mettre des "renforts" de type poteaux à l'intérieur au milieu dans le sens de la largeur.

Pages: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17
URLs de référence