MELAUDIA :: forums

Version complète: Le facteur d'accélération
Vous regardez actuellement la version basse qualité d'un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Sur un fil récent, Eric (EBA) nous a rappelė qu'il attachait de l'importance au "facteur d'accélėration" (FA) des haut-parleurs.

Cette grandeur est le rapport entre le coefficient de couplage électrodynamique (BL) et la masse mobile en mouvement (mms) du haut-parleur.

D'après Eric, plus mms est petit et BL grand et meilleur serait le haut-parleur.

Nous sommes nombreux ici à apprécier les haut-parleurs Altec qui sont effectivement génėralement performants sur ce point.

Pourtant, d'autres commentateurs affirment que cette grandeur FA n'a aucun impact sur la qualité de la restitution.

On voit notamment que beaucoup de haut-parleurs dėdiés à la reproduction du grave ou sous grave sont souvent ėquipės de membranes lourdes.

Avez vous des arguments qui proposer qui confirmeraient ou infirmerait cette qualitė supposėe du facteur d'accélėration ?

Dominique-Tanguy a écrit :
Sur un fil récent, Eric (EBA) nous a rappelė qu'il attachait de l'importance au "facteur d'accélėration" (FA) des haut-parleurs.
Cette grandeur est le rapport entre le coefficient de couplage électrodynamique (BL) et la masse mobile en mouvement (mms) du haut-parleur.
D'après Eric, plus mms est petit et BL grand et meilleur serait le haut-parleur.

Bl et Mms se rapportant à des caractéristiques physiques, quel bénéfice physique voit-il dans leur rapport (communément appelé facteur d'accélération) quand il est de valeur élevée pour le considérer comme critère de qualité ?

Tout dépend de ce que l'on "fait" avec ledit HP ... Smile

Bon, ok, je sors !

Crdt
Bonsoir Dominique-Tanguy,

D'après Eric, plus mms est petit et BL grand et meilleur serait le haut-parleur.
Meilleur sur quel critère ? Si on parle de la fidélité des transitoires, c'est un mythe. La masse de l"équipage mobile Mms et le facteur de force Bl n'influent que sur le rendement (et donc l'efficacité) du haut-parleur. Le bon respect des transitoires dépend du comportement selfique de la bobine, du diamètre du haut-parleur (directivité), et pour les moins bons, du fractionnement précoce de la membrane.

Ce facteur d'accélération n'est présent chez aucun auteur tel que Beranek, Olson, Rossi, Klippel, etc ...

Bien à toi, Jean-Marc.
Bonsoir Mr Plantefeve,

est-il possible d'avoir une explication vulgarisée du rapport qu'il y a entre respect des transitoires et directivité d'un HP, svp ? ( énergie émise par bandes de fréquences ? .... )

merci

Dominique-Tanguy a écrit :
Sur un fil récent, Eric (EBA) nous a rappelė qu'il attachait de l'importance au "facteur d'accélėration" (FA) des haut-parleurs.

Cette grandeur est le rapport entre le coefficient de couplage électrodynamique (BL) et la masse mobile en mouvement (mms) du haut-parleur.

D'après Eric, plus mms est petit et BL grand et meilleur serait le haut-parleur.

Nous sommes nombreux ici à apprécier les haut-parleurs Altec qui sont effectivement génėralement performants sur ce point.

Pourtant, d'autres commentateurs affirment que cette grandeur FA n'a aucun impact sur la qualité de la restitution.

On voit notamment que beaucoup de haut-parleurs dėdiés à la reproduction du grave ou sous grave sont souvent ėquipės de membranes lourdes.

Avez vous des arguments qui proposer qui confirmeraient ou infirmerait cette qualitė supposėe du facteur d'accélėration ?


Demande à Petoin, je crois que ça viens de lui ce fake...

"Ce facteur d'accélération n'est présent chez aucun auteur tel que Beranek, Olson, Rossi, Klippel, etc ..."

ni Vance Dickason

Tu as mal lu ton Petoin, il dit le contraire ici :

http://petoindominique.fr/php/hp.php

"Il n'y a pas de corrélation entre un BL/Mms faible ou élevé, et la qualité d'écoute.
Ce n'est pas un critère de choix d'un HP.
Voir l'avis de Bernardmail sur le forum "Conception des enceintes acoustique".

Ça c'est du fake ! 😀

Par contre, ton message n'apporte rien de plus à la discussion...

JM Plantefeve a écrit :
Bonsoir Dominique-Tanguy,

D'après Eric, plus mms est petit et BL grand et meilleur serait le haut-parleur.
Meilleur sur quel critère ? Si on parle de la fidélité des transitoires, c'est un mythe. La masse de l"équipage mobile Mms et le facteur de force Bl n'influent que sur le rendement (et donc l'efficacité) du haut-parleur. Le bon respect des transitoires dépend du comportement selfique de la bobine, du diamètre du haut-parleur (directivité), et pour les moins bons, du fractionnement précoce de la membrane.

Ce facteur d'accélération n'est présent chez aucun auteur tel que Beranek, Olson, Rossi, Klippel, etc ...

Bien à toi, Jean-Marc.


Bonjour Jean-Marc,

Merci pour ces explications. J'avais compris, à tort sans doute, que le BL intėgrait les performances selfiques de la bobine...

Dominique-Tanguy a écrit :
Avez vous des arguments qui proposer qui confirmeraient ou infirmerait cette qualitė supposėe du facteur d'accélėration ?


Je préfère largement un HP contrôlé, ou la notion d'accélération et de freinage n'est pas dû au fruit du hasard.

PFB

Je pense que si ma voiture accėlère et freine bien, son controle dépend plus du conducteur que du fruit du hazard 😀.
Pages: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19
URLs de référence