MELAUDIA :: forums

Version complète: Le facteur d'accélération
Vous regardez actuellement la version basse qualité d'un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
PFB,

Accélération-décéleration PSI A25 chez PFB

CH2 : il serait intéressant de voir jusqu'à l'extinction (retour au zéro stable), apériodique, ou pas.

JM Plantefeve a écrit :
PFB,

Accélération-décéleration PSI A25 chez PFB

CH2 : il serait intéressant de voir jusqu'à l'extinction (retour au zéro stable), apériodique, ou pas.


J'aimerai pas trop que les passionnés se foutent de ma gueule. Je suis au milieu d'un déménagement, je tourne mon auditorium et passe le labo de classe mondiale à la cave 30m2 de labo. J'ai une pensée pour Julien.

J'ai donc volontairement coupé la queue du signal. Je n'ai plus de basstrap, aucun amortissement une acoustique de boucherie-charcuterie....

J'ai fait les mesures pour comprendre le bass reflex....

PFB[/align]

PFB a écrit :
Mesure de mes moniteurs[...]

Le moins que l'on puisse dire est qu'elles sont probantes.

NB : convertis tes fichiers image en JPG ou PNG avant de les mettre en ligne, elles s'allégeront en nombre de Ko.

"J'aimerai pas trop que les passionnés se foutent de ma gueule. Je suis au milieu d'un déménagement..."

elle est raide celle-la ! c'est l'air des alpes ou la pollution médiatique ?
Bonjour Dominique-Tanguy,

Si le facteur d'accélération est élevé, c'est souvent parce que qu'on a un aimant puissant, une bobine bien conçue, une membrane légère.

Le "facteur d'accélération", qui ne reflète pas les qualités de restitutions des transitoires mais une part des éléments constituant l'efficacité, sera élevé si effectivement :
  • l'aimant est puissant (c'est en fait le champ magnétique dans l'entrefer qui importe, et le design de l'entrefer compte)
  • si la longueur du fil bobine baignée dans l'entrefer est longue
  • si la masse mobile est faible (membrane, bobine, support bobine)
Pour conduire à une bonne restitution des transitoires, il faut :
  • une bobine à faible inductance
  • une membrane au diamètre adapté aux fréquences reproduites (pour ne pas réduire le rayonnement)
  • une membrane à faible fractionnement aux fréquences pratiquées

Le moteur fait avancer la membrane. Ce qui la fait reculer, et caractérise la décélération, c'est bien la raideur de la suspension, et la masse de la membrane ?

Le moteur fait avancer et reculer la membrane. La suspension périmétrique et le spider sont là pour guider mécaniquement et éviter que la bobine finisse par sortir de l'entrefer sous l'action du moindre offset. Mais leur présence conduit à un comportement de passe-bande résonant en vitesse mécanique (passe-bas en déplacement), qui amène acoustiquement à un passe-haut résonant qu'on préfère amorti une fois en enceinte (le top : clos à Qtc=0.5).

Bien à toi, Jean-Marc.

Dominique-Tanguy a écrit :
Le moteur fait avancer la membrane. Ce qui la fait reculer, et caractérise la décélération, c'est bien la raideur de la suspension, et la masse de la membrane ?

Il ne faut jamais perdre de vue que le mouvement de la membrane résulte de la conjugaison de deux forces à la fois.
Grosso modo, la suspension ramène la membrane vers sa position de repos mais le courant dans la bobine n'est pas pour autant nul jusqu'à ce que la position de repos soit atteinte

Citation :
Quel serait l'avantage d'avoir une membrane lourde, une suspension souple, si on veut une décélération élevée pour éviter le trainage?

Suspension souple : Vas important.
Membrane légère : peu rigide, "transparence" à la pression sonore interne de l'enceinte fréquence de résonance élevée.

Toute une génération de haut-parleurs, inspirées par le car-audio, est dotée de membranes lourdes et suspensions raides, ce qui permet de descendre bas en fréquence sous un volume réduit.
Le comportement transitoire est déterminé par l'amortissement électrique et mécanique.

NB : au passage on peut citer le concept d'un haut-parleur électro-dynamique ne comprenant pas de suspension donc non résonant. Le mouvement est commandé par deux bobines générant des forces opposées et doit être sous le contrôle d'un asservissement. Il n'y a pas de réalisation connue à ce jour.

Bonjour,

Non, il y a des Hp's 38 cm à membranes légères qui ont une faible fréquence de résonnance.
B15EX FR=22Hz
416, SUPRAVOX 400-2000, 515 B et C FR= 25Hz
515 E FR= 22 Hz
Et leur suspension n'est pas souple.

Et d'autres certainements

Eric
Re,

Pour ma part le grave le plus tendu, léger et percutant à la fois que j'ai écouté est celui des 4550 à DOM86.

J'ai des gros doutes sur le fait que faire des 4550 adaptées à des HP's à membranes lourdes donnerait le même résultat.

Il y peut être des membres qui ont essayés ?

Eric

EBA a écrit :
Non, il y a des Hp's 38 cm à membranes légères qui ont une faible fréquence de résonnance.
B15EX FR=22Hz
416, SUPRAVOX 400-2000, 515 B et C FR= 25Hz
515 E FR= 22 Hz
Et leur suspension n'est pas souple.

La fréquence de résonance d'un système de masse m et de ressort à raideur k est égale à la racine carrée de k/m divisée par 2*pi.
Si la fréquence est basse et la masse faible, la raideur de la suspension (principalement due au spider) ne peut être que faible aussi.

Merci à Jean-Marc et Forr pour leurs explications. Vous comparez les performances du bass reflex et du clos par rapport à l'amortissement.

Qu'en est il des charges avant par pavillon, ou on trouve derrière, soit du clos, soit du BR ou soit une charge ouverte ?

(Eric cite les 4550 en exemple).

Dominique


JM Plantefeve a écrit :
Bonjour Dominique-Tanguy,

Si le facteur d'accélération est élevé, c'est souvent parce que qu'on a un aimant puissant, une bobine bien conçue, une membrane légère.

Le "facteur d'accélération", qui ne reflète pas les qualités de restitutions des transitoires mais une part des éléments constituant l'efficacité, sera élevé si effectivement :
  • l'aimant est puissant (c'est en fait le champ magnétique dans l'entrefer qui importe, et le design de l'entrefer compte)
  • si la longueur du fil bobine baignée dans l'entrefer est longue
  • si la masse mobile est faible (membrane, bobine, support bobine)
Pour conduire à une bonne restitution des transitoires, il faut :
  • une bobine à faible inductance
  • une membrane au diamètre adapté aux fréquences reproduites (pour ne pas réduire le rayonnement)
  • une membrane à faible fractionnement aux fréquences pratiquées

Le moteur fait avancer la membrane. Ce qui la fait reculer, et caractérise la décélération, c'est bien la raideur de la suspension, et la masse de la membrane ?

Le moteur fait avancer et reculer la membrane. La suspension périmétrique et le spider sont là pour guider mécaniquement et éviter que la bobine finisse par sortir de l'entrefer sous l'action du moindre offset. Mais leur présence conduit à un comportement de passe-bande résonant en vitesse mécanique (passe-bas en déplacement), qui amène acoustiquement à un passe-haut résonant qu'on préfère amorti une fois en enceinte (le top : clos à Qtc=0.5).

Bien à toi, Jean-Marc.

Pages: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19
URLs de référence