MELAUDIA :: forums

Version complète: Sound Card Scope
Vous regardez actuellement la version basse qualité d'un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Quand nous écoutons nos CD préférés, en quête d'émotions, de poils qui dressent ou simplement de pieds qui swinguent, les 16 bits de droite et les 16 bits de gauche, 44100 fois par seconde, nous permettent de ressentir rythme, scène sonore, timbres et autres paramètres psychoacoustiques. Avec plus ou moins de jouissance subjective suivant la fidélité globale du système.

La mesure est l'outil pour y traquer les déficiences techniques qui dégradent l'information au cours du traitement audio. Mais faut-il absolument pour cela un instrument de mesure supérieur à ces 16 bits à 44,1kHz ?

Les oscilloscopes numériques sont bien plus rapides, mais sont rarement à plus de 8 bits. Une carte son avec logiciel d'analyse temporelle n'indique pas les "volts/carreau", mais les 16 bits sont là. Voici un logiciel qui peut nous mettre en exercice didactique autour de notre carte son, avec des volts/carreau à portée de main. Par Christian Zeitnitz : https://www.zeitnitz.eu

Prérequis I : un mot audionumérique est signé et peut prendre les poids extrêmes et intermédiaires suivants :
0111 1111 1111 1111 = +32767 (0dBFS)
...
0000 0000 0000 0001 = +1 (-90dBFS)
0000 0000 0000 0000 = 0
1111 1111 1111 1111 = -1
...
1000 0000 0000 0000 = -32768

Prérequis II : en entrées/sorties de carte son, les niveaux max (0 dBFS, Full Scale, avant saturation numérique) sont généralement donnés en dBu ou dBV. Le dBu voit son origine avec le dBm des lignes téléphoniques : 0 dBm correspond à une puissance de 1 milliwatt dans 600 Ohms, c'est le cas avec une tension de 0,775Vrms. Quand la charge est unspecified, ce même 0,775Vrms correspond à 0dBu. Le 0 dBV correspond simplement à une tension de 1V.

Exemple : la carte son U24XL.
Intput level : 0 dBFSin = 4.7dBu = 1.88Vcrête
Output level : 0 dBFSout = 6.9dBu = 2.42Vcrête

[attachment=21208]
Pratique :
A la carte son : câble jack entre In et Out.
Scope channel 1 (In) : 0.25 FSin par division : 4 divisions pour la FS (32767 en décimal)
Generator channel 1(Out) : 0.8 FSout 0.8*2.42V=1.94V
L'erreur entre 1.94V et 1.88V est liée aux 4.7dBu et 6.9dBu donnés à une seule décimale, donc un petit étalonnage à prévoir. Si on augmente le niveau du générateur, on atteint le digital clipping.

[attachment=21209]
Le gros problème des oscillo n'est pas le nombre de bit, mais le bruit. Il existe une multitude de moyens pour augmenter le nombre de bit effectifs. Les digitaliseurs modernes bien qu'ayant 8 bits à disposition arrivent à 16 bits autour des 20-50Mhz. En utilisant les mêmes recettes qu'en audio, soit sampler de la mort qui tue (20 à 40Ghz) et ne pas faire de bruit ou plus bêtement limiter la bande passante.

PFB
PFB, avec tout le respect que je te dois...
ce que tu racontes est "bullshit & Cie"...pas besoin de traduire,
pour ceux qui ont des scopes de labo (genre 12 bits 100 MHz Le Croy avec FFT) cela n'aide en rien quand il s'agit de "montrer" que tel montage ésotérique hors de prix made in Switzerland n'est qu'une foutaise métrologique...à défaut d'être une arnaque musico-vibro-psycho-satisfaisante...
j'ai noté sur un autre fil ton inquiétude en face d'un transfo...quid des transducteurs électrodynamiques ? ...c'est pas la joie chez toi !!!
Bonjour,

jys a écrit :
pour ceux qui ont des scopes de labo (genre 12 bits 100 MHz Le Croy avec FFT) cela n'aide en rien quand il s'agit de "montrer" que tel montage ésotérique hors de prix made in Switzerland n'est qu'une foutaise métrologique...à défaut d'être une arnaque musico-vibro-psycho-satisfaisante...


Oui. Un scope est avant tout un outil de visualisation, on peut faire des mesures grossières avec mais dès qu'on veut un peu de précision, il faut passer à autre chose.

A plus,

Le générateur de signal permet de saisir une formule de fonction. Ici avec un exemple proposé dans le manuel. En voies, le signal généré vers l'entrée d'un amplificateur (x16) à volume intégré et la tension de sortie sur la charge 8R de l'amplificateur, divisée par 1,6 au potentiomètre de volume et divisée par 10 par la charge en pont (10x0,8R). Les traces se superposent :

[attachment=21217]

L'oscilloscope permet comme tout autre, d'afficher ch1-ch2. Au même calibre, les traces s'annulent. Mais en augmentant la sensibilité (x200), on peut visualiser l'erreur entre entrée et sortie, c'est là que les 16 bits sont d'intérêt. Ici sans ajustement très fin au potentiomètre de volume :

[attachment=21218]

jys a écrit :
PFB, avec tout le respect que je te dois...
ce que tu racontes est "bullshit & Cie"...pas besoin de traduire,


Mon pauvre Dr, la théologie n'est pas une science exacte, le bon dieu en 8 ou 12 bit c'est kif-kif.

herve00fr a écrit :
Oui. Un scope est avant tout un outil de visualisation, on peut faire des mesures grossières avec mais dès qu'on veut un peu de précision, il faut passer à autre chose.


psssst on est en 2018, t'as pas vu mes mesures de courant? attend je les remets.
[attachment=21219]

l'échelle verticale est en micro ampères c'est grossier pour toi?

PFB

PFB a écrit :
l'échelle verticale est en micro ampères c'est grossier pour toi?


Assez, oui.

herve00fr a écrit :

PFB a écrit :
l'échelle verticale est en micro ampères c'est grossier pour toi?


Assez, oui.


Ah j'oublias avec toi je joue à ni oui ni non.

Laisse tomber, je préfère la forme parlée, c'est plus sympa.

PFB

Bonjour Hervé,

herve00fr a écrit :
Oui. Un scope est avant tout un outil de visualisation, on peut faire des mesures grossières avec mais dès qu'on veut un peu de précision, il faut passer à autre chose.

Je suppose que tu penses à des analyseurs de spectre. Y a t-il autre chose ?

Cdt.

L'erreur en visualisation, la fonction Audio Recorder permet son enregistrement et donc une écoute au casque, une fois Soundcard Scope fermé.

[attachment=21220]

A l'écoute de l'erreur...
Pages: 1 2 3 4 5
URLs de référence