MELAUDIA :: forums

Version complète: portes ouvertes à Marciac - juin 2018
Vous regardez actuellement la version basse qualité d'un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
ce fil avait été ouvert dans l'espace privé avant que la décision d'organiser ces portes ouvertes soit prise

Bonsoir à tous,

Je voudrais vous narrer une série d'écoutes que j'ai effectuée de trois amplis numériques que m'a passé notre camarade Jean (d'Agen) :
TOPPING VX2
SMSL AD18+interface USB/SPDIF ARMATURE Hecate
I.AM.D V200

Ils ont été écoutés uniquement sur leur entrée numérique, alimentée par l'ensemble MacBook Air/Audirvana sur ces morceaux préalablement rippés :
Shirley Horn/You won't forget me - Beautiful love (CD VERVE 847.879-2)
Ilene Barnes/Live à FIP - Time+Deep (STE 3006226616-2)
Yuri Honing Trio - Walking on the moon (CD MANGER)
Maria Glenn - The cost of freedom (CD MANGER)

La comparaison a été faite avec l'amplification analogique, depuis la même source convertie par le dac QUANGHAO.

Shirley Horn/You won't forget me - Beautiful love
.sur le VX2 la voix ne s'exprime pas, elle reste coincée derrière les dents serrées
.effet de halo sur la voix avec AD18
.un peu plus ouvert avec le V200

Ilene Barnes/Live à FIP - Time+Deep
.sur le TOPPING VX2 la voix sort d'un tonneau, équilibre penchant vers le bas
.sur le SMSL AD18, un halo entoure la voix, léger effet de tonneau là aussi, pas naturel du tout
.V200 sonne mieux que les deux autres, la voix est ample voire un peu trop, mais le saxo paraît petit, coincé

Yuri Honing Trio - Walking on the moon
.ça sonne plat sur la VX2 et l'AD18, le V200 s'en sort un peu mieux, offrant une écoute plus nuancée

Maria Glenn - The cost of freedom
.le son paraît compressé avec le VX2
.la voix est noyée dans un grave sorti d'un tunnel
.un peu mieux sur le V200, plus de respiration, mais la voix paraît un poil vulgaire, banale, ordinaire

Repasser sur l'analogique est un vrai bonheur. D'abord avec le HAFLER P4000 en mono-amplification, puis encore mieux en bi avec le PREYALE 5998 SRPP dans le haut qui apporte plus de nuances, davantage de subtilité.

Pour l'instant, je ne rends pas publique cette écoute, du fait que Jean m'a demandé de renvoyer le V200 pour modification. Il me reviendra après cette intervention.
Ensuite, j'ai l'idée de refaire cette écoute avec quelques autres paires d'oreilles que les miennes.
On publiera quelque chose à ce moment-là.

a+mitiés raoul
C'est parce que ton oreille n'est pas habituée à ėcouter des amplificateurs qui ne distordent pas 👹

Ou bien tu as réglé tes enceintes pour compenser les dėfauts de tes amplificateurs analogiques...

Le Mac Book avec Audirvana est complétement dėpassé, et ne peut pas rendre justice aux dernières technologies numėriques.

(Je te prépare aux commentaires qui vont venir...).



Dominique
Salut Raoul,

Tu vas pouvoir bientôt comparer à un Hiraga 20W, il est en route...

A+

Jérôme
Les seuls amplis numériques que j’ai utilisés sont :
-des Tact 2150, modifiés à plusieurs reprises par Dan Bellity. J’en ai possédé jusqu’à quatre. Il m’en reste un, j’en ai vendu deux et un a rendu l’âme. Modifiés, ils avaient beaucoup de qualités, surtout avec une ultime modification des condensateurs de sortie d’une part, et le remplacement de l’horloge d’origine par une “Bioclock” de Dan Bellity. Neutre, détaillé, puissant, modulant bien, insensible à la charge, descendant très bas sans aucun effet de gonflement ou de pompage.

- Un ou plutôt deux SMSL AD18 récemment acheté pour accompagner la vente d’une paire de modestes B&W 604 D2. (J'ai eu des VOT/Le Dauphin/TAD pendant plusieurs années donc je peux dire "modestes")

Évidemment la différence de génération, la différence de réalisation, d’encombrement et de prix rendent toute comparaison difficile. De plus mon unique 2150 n’est pas avec moi ici (je suis au Brésil depuis bientôt 4 ans) mais je n’ai aucun doute qu’il aurait été bien meilleur que l’AD18.

- La seule comparaison que j’ai pu faire était sur ces enceintes modestes mais sensibles à l'amplification, entre mon Gamut D200i en mono amplification et bicablage et avec les AD18 en biamplification passive. Ceci dans le but de faire un “proof of concept” sur l’intérêt d’une biamplification active de coû commensurable avec le budget de ces petites enceintes, que j’ai trouvées ultra sensibles au bicablage (Super Maxitrans qd même...).
Cela a marché dans la mesure ou la biamplification a débouché sensiblement le secteur bas-médium dans la zone de recoupement du filtre passif entre le transducteur de grave et la tête médium-aigu, non filtrée dans le grave et qui reçoit très probablement une copieuse FCEM en monoamplification.
Par contre il n’y a pas photo, le Gamut analogique est loin devant en termes de fluidité, de musicalité et de fidélité des timbres - sans compter qu'il pousse aussi... Ce qui aurait été étonnant car on compare deux appareils de gamme très différente. La tenue dans le grave m’a quand même surpris avec cet appareil minuscule (source Rosita Zardoz Ultima ou PI, et Rosita Engine).

Ces essais sont incontestablement plus pertinents que ceci. Il me parait judicieux d’attendre la modification de Jean sur le V200 car il peut suffire de changer un composant critique pour influencer grandement le résultat sur des amplis pas forcément conçus dans une logique audiophile...

Reste que le résultat obtenu avec deux AD18, toutes proportions gardées, n’était pas inintéressant pour un prix ridicule, et qu’on pourrait imaginer un ampli numérique à quatre voies voire davantage, assorti d’un DSP de dernière génération. C’est nouveau mais on y arrive, au moins sur un Mac, la mise en oeuvre du DSP intégré au logiciel Roon ne génère aucune perte d’insertion, cela m’a étonné mais c’est confirmé par Dan Bellity. Cela veut dire qu’on pourrait imaginer avoir, dans un ou deux appareils, à la fois un filtre actif de qualité et plusieurs amplificateurs numériques, pour un tarif encore raisonnable, et avec une qualité enviable, sachant que les bénéfices d’un filtre numérique bien conçu et les bénéfices d’amplifier en direct les transducteurs, avec en gros un ampli dédié par voie.

Au passage le circuit d’une des télécommandes ADSL a rendu l’âme et le deuxième a stupidement été livré sans télécommande.
Bonjour à tous,

Ce fil avait été ouvert dans l'espace privé avant que la décision d'organiser ces portes ouvertes soit prise, il est maintenant déplacé dans l'espace public pour supporter les échanges qui s'installeront à la suite de ces réunions.

a+mitiés raoul
URLs de référence