MELAUDIA :: forums

Version complète: Petits moniteurs à ma façon.
Vous regardez actuellement la version basse qualité d'un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Les propos de Gérard semblent montrer à nouveau la confusion entre pentes acoustiques et ėlectriques...

Le mini dsp à priori ne gère que les pentes électriques.

L'ensemble Onken utilisė en mėdium par Gilles est très linėaire, cela devrait aider. Je ne suis pas sûr que le 414, dans ce volume, le soit autant, ce qui risque de compliquer un peu les choses.

Dominique

JM Plantefeve a écrit :
Gérard,

Partant de tous ces arrangements pratiquo-pratiques, il est vain d'imaginer une mesure qui rejoigne une théorie qui n'est pas mise en œuvre.
Aussi grand le réalisme proposé par tes enceintes papillon puisse être, n'oublions pas que le fil est à propos des moniteurs de Gilles.


Big Grin Big Grin
Petite pirouette qui t'évite (à ton tour) de fournir une réponse à une question embarrassante :
Pourquoi ça marche quand même?

[attachment=20694]

Gérard

Gérard, c'est quand même curieux, ce n'est peut-être pas pareil mais j'avais enregistré avec REW un caisson de sous-grave Magnat et là on voit la différence entre un raccordement à 0° et à 180°. En revanche à l'écoute il est vrai il faudrait disposer d'un enregistrement répétitif spécial passant par cette fréquence (un arpège de piano?).

Sincères amitiés

Jean Claude
On est sur le fil des petits moniteurs de Gilles, et voici le retour des papillons....

HORS SUJET !

Dominique

escartefigue33 / BIS a écrit :
Filtrage passif 12dB 270/430Hz,
L'une avec inversion du médium, l'autre sans.
Il semble que l'inversion ne produise pas autant d'effet sur la courbe, (à l'oreille non plus). Aurais tu une explication ?

En théorie :
La courbe de réponse en fréquence du brave Butterwoth d'ordre 3 des familles (c'était le roi des filtres analogiques de luxe avant l'apparition des Linkwitz-Riley) n'est pas affecté par le sens de polarité des branchements des haut-parleurs. Il y a une bonne raison à cela. C'est ce qu'indique toute initiation sérieuse au filtrage des haut-parleurs.
Le Linkwitz-Riley d'ordre 2 lui donne une belle crevasse si c'est les haut-parleurs sont branchés avec la même polarité. Il y aussi une bonne raison à ça, de même origine que précédemment.
Tout s'explique quand on regarde l'écart de phase en sortie des deux haut-parleurs.
En pratique :
les haut-parleurs étant eux-mêmes des filtres, ils introduisent des rotations de phase et ça fout la pagaille sauf quand on ne les oublie pas et qu'on sait en tenir compte... ce qui n'a rien de sorcier.

Dominique-Tanguy a écrit :
On est sur le fil des petits moniteurs de Gilles, et voici le retour des papillons....

HORS SUJET !

Dominique


C'est normal, les beaux jours arrivent !!! Big Grin Big Grin Big Grin

Gérard

escartefigue33 a écrit :
@ jean-Marc,

Je suis toujours émerveillé quand la mesure confirme la théorie.

Voici deux mesures effectuées à l'instant à 1M sur une enceinte Papillon en cours de développement, grave Alpha15A en Hframe, médium/aigu 2 NEO8 en // en tandem vertical.
Filtrage passif 12dB 270/430Hz,
L'une avec inversion du médium, l'autre sans.

Il semble que l'inversion ne produise pas autant d'effet sur la courbe, (à l'oreille non plus).
Aurais tu une explication ?

Cdt,
Gérard


Une explication simple, le déphasage relatif entre les deux hp vaut 90° à la fréquence de coupure. Inverser la phase de l'un des hp la fait alors passer à -90°. Invisible par une mesure d'amplitude.
Par contre une mesure du retard de groupe montrerait clairement le changement.
Bien souvent lorsque mesures et théories divergent il est bon de vérifier que la théorie est correctement comprise et appliquée, que les mesures en causes sont bien celles qui conviennent et qu'elles sont effectuées correctement. Après cela si tu veux toujours remettre en question les théories libre à toi!
Le langue anglaise a une expression que j'aime beaucoup, garbage in, garbage out, je ne sais si une équivalence existe dans la langue française?

Joël

Merci pour cette précision, Joël.
Comment fait on avec Arta ou REW pour mesurer le retard de groupe ?

Cdt,
Gérard
Gérard,

Petite pirouette qui t'évite (à ton tour) de fournir une réponse à une question embarrassante :
La question n'est pas embarrassante, mais j'avoue que le concept de tes papillons ne me passionne guère. D'où le raccourci pour revenir aux moniteurs de Gilles.

Pourquoi ça marche quand même?
Un système pas exactement (voire pas du tout) au point, marche quand même, c'est ce qui fait perdurer la passion audiophile chez les DIYeurs. Mais quand le système fait plus que "marcher quand même", c'est généralement parce qu'il y a un protocole scientifique associé.
Pages: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32
URLs de référence