MELAUDIA :: forums

Version complète: retour ver le passif
Vous regardez actuellement la version basse qualité d'un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Pierre,

"quand on veut corriger la réponse, le calage temporel des hauts parleurs, l'actif numérique est le seul à le faire facilement. Le passif lui est conforme aux contraintes waf"
Pas mieux.

Claude,

"je n'oppose rien,car entre les deux(pour moi) il n' y pas de comparaisons possible"
Pas de comparaison possible !?
Bonjour,

Je crois inutile de repartir dans des considérations stériles.

Le premier critère pour avoir un bon résultat, c'est qu'un système soit au point!

Souvent, les gens passent d'un système à un autre, d'un ampli à un autre, d'une méthode de filtrage à une autre, sans avoir atteint le maximum de ce qu'ils pouvaient obtenir.

À titre personnel, je suis passé d'un filtre numérique quatre voies avant amplification à un filtre passif quatre voies avant multiamplification. Je l'ai fait car j'en avais envie, mais j'étais resté plus de 15 ans avec des filtres numériques avec de grandes satisfactions. Cependant, rien ne me dit que j'avais atteint le maximum de ce qu'il était possible de faire avec les filtres numériques.

Si j'obtiens aujourd'hui de très bons résultats alors que ça fait quatre ans que je suis repassé au filtrage passif avant multiamplification, rien ne me permet non plus de dire que ce système est intrinsèquement supérieur au précédent.

Mon avis est donc qu'on va souvent trop vite en décrétant qu'un principe est meilleur qu'un autre!

Il sagit sans doute souvent de se rassurer sur ses propres choix, grâce à des certitudes trompeuses, mais la confrontation à la musique vivante, ou à des systèmes plus élaborés que notre propre système permet de remettre les choses à leur place.
J'en ai encore eu un exemple cette fin d'après-midi en revisitant le système de José. Si son sublime système peut sans doute encore progresser, j'ai manifestement beaucoup plus de chemin à faire...
Et que je sois en actif ou en passif n'y changera que peu de choses!
Le système de "Sato", présent sur le forum, reste pour moi une référence, et il est basé sur un filtrage numérique (DBX d'ancienne génération mais très bon), en terme de réalisme à niveau soutenu difficile de faire mieux.
Je connais un système HR multiplies à filtrage passif, excellent aussi mais beaucoup plus contraignant et impossible à intégrer dans une pièce de vie, le système est dans une salle dédiée et il prend une place phénoménale du fait des contraires du filtrage et du placement des HP.
Aucun n'est meilleur que l'autre à l'écoute si les réglages sont bons, mais avantage donc à la solution numérique qui a permis de monter un système hors norme tout en étant relativement logeable et esthétique.
Je ne peux qu'être d'accord avec Jean Marc.

Le problème est moins le choix entre passif et actif, qui est de toute façon une contrainte à prendre en compte pour la conception du système, que le soin apportė aux mesures et à leur interprétation pour la conception du filtrage.

L'ėtude des mesures et du filtrage est un prėalable indispensable si on veut faire du DIY en haut rendement.

Dominique T
bonjour à tous
il y a plein de vérité, selon l'angle de vue...

l'oreille doit avoir le dernier mot...là dessus, on devrait tous être ok.

l'éducation de celle ci, est un avantage certain pour mener à terme le diy
sous du passif ou actif...aprés la mesure.

le passif, à cependant "pour moi", un attrait particulier, il est porteur de plus de plaisir à faire de la mise au point...

"corréler, une idée d'amélioration, avec des défauts constatés".

pascal L
bonjour a tous ,

en filtrage actif il y a le le traitement numérique et l'analogique et de multiples combinaisons

claude
Oui en effet, par exemple le système décrit et utilisé par Gilles correspond selon moi a un filtrage actif analogique. Actif dans le sens ou il se trouve un buffer entre la charge et la source, le buffer étant ici l'ampli.

gillesni a écrit :
Bonjour,

Je crois inutile de repartir dans des considérations stériles.

Le premier critère pour avoir un bon résultat, c'est qu'un système soit au point!

Souvent, les gens passent d'un système à un autre, d'un ampli à un autre, d'une méthode de filtrage à une autre, sans avoir atteint le maximum de ce qu'ils pouvaient obtenir.

...



Ca c'est ben vrai !
Sans compter les cas de comparaisons de choses non comparables, ou l'on retient un critère comme étant décisif en oubliant le reste.

Bamboufou a écrit :
...
a la mesure on voit bien les problemes de phases que pose les filtrage actif, je prefere toujours le passif de ce fait.
...


Si c'est un fait exprès cela se peu.
En dehors de ce cas le fait est qu'en filtrage actif on dispose au contraire d'outils permettant de limiter voir d’éliminer les problèmes de phase, chose impossible en filtrage passif.

Bonjour Greg
en passif, il est conseillé de monter chaque hp (voie)indépendant des autres, pour avoir accés à ce reglage, par la partie mécanique de l'ensemble.
qui, à quand meme l'avantage de reduire les composants sur le signal.
pascal L
Pages: 1 2 3 4 5 6 7 8 9
URLs de référence