MELAUDIA :: forums

Version complète: retour ver le passif
Vous regardez actuellement la version basse qualité d'un document. Voir la version complète avec le bon formatage.

Citation :
enfin, soit par modélisation, soit par expérience, tâtonnement, feeling, à l'oreille.... tenter de reproduire ce filtrage en passif.


Un filtre actif a un coût et procure une grande souplesse de réglage. En ne quittant le numérique qu'en sortie de filtre, donc sans double conversion, et en gérant le volume dans la chaine numérique tout en adaptant le volume des amplis, la transparence est correcte et ne sera limitée que par les DACs du filtre. De plus, les enceintes droite et gauche seront appairées à epsilon.

Partir sur du passif, c'est avant tout, investir dans du composant avec une issue incertaine sans oublier que les condensateurs ont des valeurs variant de n % suivant les modèles choisis qui seront de plus en plus chers suivant leur tolérance et leur technologie. Quant aux selfs, il faudra pouvoir les mesurer pour les débobiner le cas échéant sans retour en arrière.
Et sauf de disposer d'un stock de composant, la facture va être salée pour arriver au résultat si on y arrive. Le micro de mesure aura le dernier mot.

Salut Gégé,

oui, mais là n'est pas la question (de Claude),
perso, j'utilise l'actif sur le gros système du salon, et le passif, en 2V dans le garage,
je n'oppose pas les 2 approches.

A+
Olivier
Claude me demande de poster cette image pour lui :



Dominique T
Minimaliste !
Bonjour Claude,

Si tu souhaites avoir un bon filtre, les mesures des courbes de réponses de chaque hp ainsi que leurs courbes d'impédances sont des éléments clefs minimum pour choisir les types de filtres (ou pas) et pentes.

La réponse pour les accidents et extrémités, la courbe d'impédance pour avoir l'impédance exacte à la coupure et corriger les éventuelles remontés d'impédance.

Quand il y a un pavillon en plus, la phase donnera des informations supplémentaires sur le début de la réactance de l'ensemble pavillon + compression.

Et pour bien faire il faudrait faire une mesure de directivité pour bien placer la coupure haute de l'ensemble médium.

Sans ces éléments de mesures, la construction d'un filtre passif restera aléatoire et pourrait ne pas donner entièrement satisfaction à l'écoute.

Cordialement.

Eric
Bonsoir Dominique et à tous

je te remercie Dominique

c'est le filtre qu'un copain avait sur ses vot (311/90 avec 288 et vot avec ? )

ok,entendu eric

claude
Bonsoir

je vais remettre mon filtre Bassi :

http://forum.elektor.com/download/file.p...&mode=view

bonne soirée

claude
Malheureusement, en filtrage, il n'a a pas de soltion standard que l'on puisse transposer d'un système à l'autre.

Chaque couple, haut parleur de grave/enceinte, moteur/pavillon, exige une analyse et une solution spėcifique.

Un filtre "Bassi" ou "Hiraga" ne dit rien d'autre que, à instant donné, face ã un problème spėcifique, une pièce, des hauts parleurs, des gens très compėtents ont proposė une solution que l'on ne peut, malheureusement, pas transposer chez soi.

Et ceci ne change pas, que l'on parle de filtrage passif ou actif...

Cordialement,

Dominique T
Olivier,

"je connais ton approche scientifique qui passe par la modélisation / simulation"
En 2017, avec les moyens à notre disposition, une façon d'honorer le travail des ingénieurs pionniers de chez Altec et JBL ?
D'autant que le plaisir musical durable est plus sûrement au rendez-vous.

Claude,

"je vais remettre mon filtre Bassi :
http://forum.elektor.com/download/file.p...&mode=view
bonne soirée"

Tout cela pour ça... Relis bien Eric et Dominique T.

Bien à vous, Jean-Marc.
Bonsoir a tous

"Tout cela pour ça... "

non ,c'est juste pour me débarasser de cette ronflette ,puis de réécouter en passif ,et simplifier l'installation (diminuer le nombre d'amplis ) ensuite ,je ferai les mesures des hps
avec Marco ,pour un filtrage qui tiennent compte des des paramètres des hps ,du pavillon .

bonne soirée

claude
Pages: 1 2 3 4 5 6 7 8 9
URLs de référence