MELAUDIA :: forums

Version complète: SE 211 EN PROJET
Vous regardez actuellement la version basse qualité d'un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Bonjour Charles,

Il y a bien un fusible intégré à la borne 230V.
La HT est redressée par des 1N4007 en série pour tenir la tension.
La HT est une alim condo/self/condo assez classique et les condo's HT
sont des polypro Vichay achetés sur MOUSER.
Bruno


Et bien nous y voilà, c'est le grand jour ! Après 4 ans de gestation, j'écoute pour la première fois les SET 211.

Merci à Bruno, le concepteur, pour la qualité de son schéma, la spécification des composants, et surtout merci d'avoir été patient avec moi... J'ai bien senti, à certains moments, qu'il se demandait pourquoi il avait entraîné dans cette aventure un novice qui n'avait jamais monté un amplificateur à tubes de sa vie... Smile. Mais la persévérance a payé car j'ai réussi à aller jusqu'à la mise en route sans même me rendre à Lille pour les mesures finales. Bon, il faut quand même récupérer les coffrets.

La qualité du résultat dépend pour beaucoup du choix des composants, et à ce titre les transformateurs réalisés par Charly avec l'aide de Yves Montmagnon je crois ne sont pas étrangers à la qualité fantastique de ces amplificateurs. Merci à eux deux, notamment Charly qui a du remettre l'ouvrage sur le métier plusieurs fois afin de satisfaire aux spécifications de Bruno.

L'aventure a pris du temps, mais la réalisation n'a pas été très difficile, car j'ai suivi les pas de Bruno, qui avait essuyé les plâtres avant moi.

Mon seul petit problème, déjà rencontré à la mise en route du Kaneda 224, est la tension secteur dans mon village, trop faible (215 volts). J'ai donc acheté un variac élévateur de tension sur Ebay, et il faut que je monte à 245 volts pour trouver les tensions requises.

Je fais donc appel à vous pour me recommander un Variac capable de monter jusqu’à 245 volts de meilleure qualité que celui que j'ai trouvé sur Ebay, des coupures pouvant apparaître lorsque je fais varier la tension.

Un des gros points d'interrogation était le choix du bon rapport entrée sortie sur le transformateur d'entrée Lundhal 7903, pour que l'amplificateur fonctionne bien avec mon préampli Kaneda 218. Sur les conseils de Bruno, j'ai choisi un rapport 1-2 qui est absolument parfait.

L'autre question était le risque de ronflette. Les amplificateurs sont tous les deux très silencieux. On entend un peu de souffle et un tout petit grésillement en collant l'oreille aux pavillons de médium.

A part ça, ils chauffent ! et beaucoup... Je n'ai pas encore mesuré la température de la résistance de 4,7 K qui fait chuter la haute tension pour le tube d'entrée, mais c'est probablement entre 60 et 70°. Les tubes chauffent aussi beaucoup.

Et le son ?

Je peux déjà confirmer ce que je savais. le Kaneda 224 est un amplificateur formidable, et la différence ne saute pas immédiatement aux oreilles. Je savais qu'il serait difficile de faire mieux que ce 224, mais après une heure de fonctionnement, on commence à percevoir des différences et quels sont les points fort de ce SET 211.

Tout d'abord, plus d'air autour des instruments et des voix, qui reculent un peu par rapport au Kaneda 224.

Une image encore plus belle, beaucoup de finesse dans les détails, et de micro-dynamique (remarqué par mon épouse qui a été conquise immédiatement).

Une absence totale de crispation, on peut écouter fort sans ressentir de gène.

Sur les grandes formations orchestrales, peut être pas aussi "cogneur" que le Kaneda, mais c'est un point qu'il faut que j'approfondisse car j'ai un peu moin de gain avec la configuration actuelle.

En général, une écoute de très grande classe, très fine et naturelle.

Encore une fois, bravo à Bruno ! Schéma simple, composants de qualité mais chers (Degawa, transfos...) et résultat qui va au delà de mes espérances.

Ce fut une belle aventure, j'ai appris plein de choses, j'ai dépensé sans doute un peu trop mais je suis bien content.

Un vrai cadeau de Noël ! Smile

(Le Kaneda n'est pas à vendre...)
Jolies bêtes dans l'esprit Sakuma si j en crois les 2 tubes identiques...

Attention au chat, la haute tension semble facilement accessible pour l'instant

Bravo !
Tu as dû drôlement être sage pour avoir un cadeau de Noël comme celui-ci! Wink
Bravo, un bel hommage à Sakuma.

Ivan a écrit :
Jolies bêtes dans l'esprit Sakuma si j en crois les 2 tubes identiques...

Attention au chat, la haute tension semble facilement accessible pour l'instant

Bravo !


Tu as raison, en attendant les coffrets, je vais faire une fermeture provisoire devant dès demain...

Quelqu'un connait-il ce conditionneur de réseau Phillips :

https://www.ebay.de/itm/PHILIPS-PE-1414-...Sw8L5b~QFF
bonjour, pour augmenter la tension secteur d'alimentation des transfos des 211, il suffit de brancher un transfo d'alim 220v 35v au secondaire le primaire sur le secteur et le secondaire en série sur l'alimentation secteur des amplis selon le sens de branchement du secondaire il y aura 245 en phase ou 185 hors phase, pour la puissance: si l'ampli consomme 5 ampères sous 215v cela fera 35v x 5a donc 175 va en prenant 200 voir 250va cela le fait sans problème fiable et pas cher. calculs à confirmer par les pros.
jc pestel
Hello,

@brunop
merci de ton retour,

brunop a écrit :
Il y a bien un fusible intégré à la borne 230V.
La HT est redressée par des 1N4007 en série pour tenir la tension.
La HT est une alim condo/self/condo assez classique et les condo's HT
sont des polypro Vichay achetés sur MOUSER.

Oui j'imagine bien qu'il y à un fuse sur le primaire ce qui est quand même la moindre des choses. Mais n'est t'il pas sur dimensionné à cause de la conso des filaments ? Du coup si court-circuit sur la ht protège t'il vraiment ? Je pensais plutôt à des fuse coté secondaire ainsi que sur la HT. Du 1N en série oui mais bon à l'heure actuelle ya quand même beaucoup mieux. Pour l'alim classique CLC je vois assez bien sauf que ne connais pas les valeurs des composants c'est pour ça qu'un schéma aurait été autrement plus explicite histoire d'en discuter. Je connais quelqu'un qui fait aussi dans les DHT et il me dit que la façon de chauffer à son importance qu'en penses-tu ?

En ce qui concerne DEGAWA tu as utilisé ses redresseurs spécifique ? tu as fait quel type de découplage LCM, CPM ? Et puis quel est le prix de ces modules ? A part ça les démonstrations ou travaux de Degawa ne font pas l'unanimité je dirais même qu'ils sont mitigés voir très controversés. Sur certains points j'aime bien l'école Japonaise alors quand j'ai lu degawa ça m'a interpellé et me suis renseigné. Suis tombé sur quelques documents qui font polémique. Maintenant technique mise à part quand j'ai lu ceci je n'ai pas pu m'empêcher de sourire.
[attachment=23421]

@Dominique-Tanguy
Encore Bravo ta réalisation est assez impressionnante pour une première.

Cdlt. Charles

Tout le mėrite revient à Bruno ! Je n'ai fait que reproduire sa recette !

Il n'interviendra pas avant dimanche sur le forum, il est en promenade...
Pour Charles, le tarif des composants Degawa est donné à la fin du document :

http://unepassionaudiophile.fr/wp-conten...e383bc.pdf

Je connais cette polėmique, mais quand on a écouté un préampli ou un ampli avant et après une optimisation avec ces composants, on oublie la polėmique et on profite de la musique !
Pages: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38
URLs de référence