MELAUDIA :: forums

Version complète: Trouvaille bluffante sur les câbles HP
Vous regardez actuellement la version basse qualité d'un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Bonjour,

Je retiens des infos données par des spécialistes de la spécialité que le sens des câbles n'a pas de sens chez les professionnels de la profession, en particulier ceux dont la spécialité les a amenés à étudier et isoler les défauts de transmission dans les réseaux longue distance.
Donc je serais tenté de dire que cela clôt le débat, mais il reste peut-être une autre piste de recherche.
Il n'y a pas que dans les câbles que le signal voyage : il y a aussi les circuits imprimés. Aurait-on mis en lumière des défauts liés au sens des circuits d'une carte sérigraphiées, dont les pistes sont en cuivre ou en étain ?
Alors j'ai bien conscience de la complexification du problème vu que le circuit imprimé, comme son nom l'indique, n'est pas linéaire mais ramifié. Comment allons-nous mettre en évidence un sens dans quelle chose qui n'a pas de bout? Devrons-nous aller jusqu'à utiliser une notion essentielle découverte par le génial Raymond Devos, internationalement reconnu comme un des chercheurs fondamentaux sur le non-sens, le bout d'un bout ?
Ceci nous permettrait d'étudier un réseau analytiquement en isolant chaque bout d'un bout et de revenir à nos fondamentaux sur le sens des câbles linéaires.
J'en appelle donc à tous les esprits supérieurs de ce forum pour avancer vers la lumière.
on rentre dans la pata-physique (;-), on va finir par y rester

un forumeur à bout de forces parcouru de courants oscillo battants fortement déphasés.

folkdeath95 a écrit :
On peut comprendre que jled ne soit pas pressé de répondre face à tant de mauvaise volonté pour comprendre un truc simple.

Bis repetita : J'ai lu, avec bonne volonté, le message initial de jled et j'en ai donné ma lecture. jled n'étant pas pressé, j'en suis resté là. Il faut être plus royaliste que le roi ? Tongue

folkdeath95 a écrit :
Reprenons. Il est souvent conseillé (par le vendeurs, les revues, les forums...) de brancher les câbles dans un certain sens, les écritures devant aller de l'ampli vers l'enceinte, ce qui donnerait (pour un ampli mono):

AMPLI(+)------mogami---------(+)HP
AMPLI(-)------mogami----------(-)HP

Pour le Monster câble 4 mm2 liant mes ampli. à mes enceintes (A2C + Baltic et Stromboli), non seulement -- comme on peut s'y attendre -- aucun conseil n'était donné, et je m'en fiche.

Pour du câble exotique, tout est possible... surtout si le sens de l'écriture est de haut en bas Big Grin

folkdeath95 a écrit :
jled nous propose de brancher un des deux câbles dans l'autre sens (toujours pour un ampli mono):

AMPLI(+)------mogami-------(+)HP
AMPLI(-)-----imagom--------(-)HP

Très clair. jled peut faire un copier-coller dans son message initial Smile

[parenthèse (avec bonne volonté Smile )]
D'après Audiofolia, au bout d'un certain temps d'usage, il y a une différence audible entre
SOURCE-----câble-------AMPLI
et
SOURCE-----elbâc-------AMPLI
sans cause connue.
Le câble ayant peu de perte, son usage est symétrique (e.g. même température le long du câble), c'est donc surprenant, mais pourquoi pas ?
Ce qui est certain, compte tenu de mon échange, alors, avec son patron, c'est qu'Audiofolia chasse impitoyablement le pouillème.
Je n'ai pas fait la manip.
[/parenthèse (avec bonne volonté Smile )]

Pour en revenir aux câbles AMPLI-HP, le même "4 mm2" se trouve aussi à l'intérieur du piètement de mes satellites Baltic, soudé (environ 1 mètre).

Thierry

jled a écrit :
Bonjour,

Bravo et merci Mikael.
Vous avez tout bon dans toutes vos interventions depuis le début (et pas qu'un brin!)!

Jacques

Il va falloir le récompenser de cette enquête... heu... délicate Big Grin

Thierry

Les Amis du Son a écrit :
D'où ma question très peu innocente : ce problème de sens du câble de cuivre s'est-il jamais posé dans le domaine hypersensible de la transmission de signaux numériques ?

Un bel exemple : les paires torsadées en cuivre du téléphone sont aujourd'hui utilisées pour passer beaucoup plus que la voix (ADSL). Les MODEM sont adaptatifs, donc, que la fonction de transfert soit un peu plus comme çi ou comme ça, c'est sans aucune importance. Bien entendu, l'adaptation a ses limites (état du câble, longueur du câble). Donc personne ne risque d'envisager de déterrer les câbles pour les changer de sens Big Grin Big Grin Big Grin

Les Amis du Son a écrit :
Alors j'ai bien conscience de la complexification du problème vu que le circuit imprimé, comme son nom l'indique, n'est pas linéaire mais ramifié. Comment allons-nous mettre en évidence un sens dans quelle chose qui n'a pas de bout ?

Une piste a des bouts. Plus il y a de ramifications, plus il y a de bouts Smile Un plan (de masse ou d'alim.) a des lignes de courant.

Les Amis du Son a écrit :
J'en appelle donc à tous les esprits supérieurs de ce forum pour avancer vers la lumière.

"supérieurs" à quoi ? Si l'ampli. est à lampes, il y a déjà la lumière Big Grin

Thierry

Jean-Louis P a écrit :
on rentre dans la pata-physique (;-), on va finir par y rester

Pata-physique qui n'est pas loin de la t'as-pas-physique.

Citation :
Mais comment on fait avec des hp Jbl, le + c'est le noir et le - c'est le rouge, je suis tout perdu. Ahahah.


C'était la norme électrique en vigueur au US a l'époque de la création de JBL.
Depuis il sont revenu a la norme international.
http://www.jblpro.com/ProductAttachments...12C_v5.pdf

Stéphane

Depuis quelle date, et les 2405 de nos jours ? Mais de tout facon je plaisantais....
Enfin, nous on le sait que le standard a évolué chez JBL, mais les câbles eux sont ils au courant?! Il faut avouer que ne pas l'être serait un comble pour un câble... Bon OK je sors.

Citation :
Depuis quelle date, et les 2405 de nos jours ?


The firm decision was made that no “legacy” transducers in existence at that time would be changed during their remaining catalog lifetime.
In most cases, JBL loudspeaker systems, even if they make use of negative polarity transducers, have been internally wired so that they “behave” as positive systems.

Stéphane

URLs de référence