MELAUDIA :: forums

Version complète: Trouvaille bluffante sur les câbles HP
Vous regardez actuellement la version basse qualité d'un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
J'ai souvenir d'études (Sony Labs), lors de la définition des critères de qualité numérique ... 50% de taux d'erreur ou de compression, ça sonne propre mais pas grand (genre MP3, Bon sur de la musique pas trop dynamique)...5 % selon le même protocole, non décelable par des experts sur des 'enregistrements difficiles'...

La dynamique vraie d'un instrument acoustique (sans parler d'un ensemble dans un lieu) est captable et numérisable, c'est le signal/image de ce que le et/ou les micros ont capté

On est très loin du transducteur capable de restituer ces finesses ...l'efficacité n'y change rien...
Bonjour à tous,
Qui a déjà entendu parler du réflectomètre ?
- Un peu de lecture ici.

Les Amis du Son a écrit :
D'ailleurs, je voudrais resituer le problème posé selon un autre angle d'étude.
Le problème soulevé ici au sujet des transmissions de signaux sinusoïdaux de la hifi se pose également, mais avec un tout autre ordre d'exigence, dans la transmission de signaux numériques dans tous les câblages informatiques de la planète. Quand je dis que l'ordre d'exigence n'est pas du même ordre, je veux dire que la perte d'un seul bit est catastrophique. D'où les processus de redondance et de contrôle surnuméraires imposés par l'assurance qualité dans ce domaine.

D'où ma question très peu innocente : ce problème de sens du câble de cuivre s'est-il jamais posé dans le domaine hypersensible de la transmission de signaux numériques ? Vu le degré d'exigence dans un domaine aussi vital, à côté duquel nos préoccupations hifiesques sont de la roupie de sansonnet, il serait surprenant que ce genre d'info ait pu rester sous silence si elle avait posé problème. Je ne suis pas ingénieur informatique, mais plusieurs ici j'en suis sûr sont de la partie, et peuvent apporter leur connaissance sur le sujet.
Et là, on n'est plus du tout dans le 1er Avril...

Dominique a écrit :
Bonjour à tous,
Qui a déjà entendu parler du réflectomètre ?
- Un peu de lecture ici.

Mais il n'est jamais question de vérifier dans quel sens le câble est posé . . .

Ou encore:
Le réflectomètre donnerait il des résultats différents selon l'extrémité de la ligne à laquelle il est raccordé sans que personne ne s'en soit jamais aperçu ?

Ici, il y a prés de 500 pages:
http://www.diyaudio.com/forums/lounge/23...ories.html

Entre autres: De temps en temps, il faut faire passer du continu dans le câble pour le nettoyer . . .
Faut il débrancher les Hauts Parleurs d'abord ?

Bonne lecture !

Yves.

J'ai pu lire dans une revue scientifique de pointe (picsou mag HS officiel de 1985) qu'il y a bien un sens privilégié de passage du courant dans un câble en cuivre, de surcroit quand l'information qui transite par ce câble est de nature alternative... Cela dit, le renommé Geotrouvetout avait egalement démontré qu'il suffisait de plonger ce cable dans l'eau chaude, puis dans du terreau et repeter l'operation 3 fois pour que ce sens de predilection ne s'inverse! Etonnant non?

Dommage qu'il n'ait jamais travaillé sur le rodage des câbles ou sur le brodule, on aurait eu une réponse sur tous ces sujets passionnants!

Yves a écrit :
Mais il n'est jamais question de vérifier dans quel sens le câble est posé . . .

Non jamais ! Mais est-ce la bonne question ?
- Les "+" et "-" ou "rouge" et "noir" des sorties de l'ampli sont des repères arbitraires pour respecter (ou non) la phase électrique du signal. Ces sorties ne sont pas polarisées comme une pile. Idem pour les haut-parleurs.

Yves a écrit :
Le réflectomètre donnerait il des résultats différents selon l'extrémité de la ligne à laquelle il est raccordé sans que personne ne s'en soit jamais aperçu ?

- Le réflectomètre, tel que je l'ai utilisé chez France-Téléphone, servait essentiellement à localiser un défaut de ligne. Il donnait donc un résultat différent selon l'extrémité de la ligne à laquelle il est raccordé.

Mais comment on fait avec des hp Jbl, le + c'est le noir et le - c'est le rouge, je suis tout perdu. Ahahah.
Excellente, Jeanphilippe!

Dominique a écrit :
. . .
- Le réflectomètre, tel que je l'ai utilisé chez France-Téléphone, servait essentiellement à localiser un défaut de ligne. Il donnait donc un résultat différent selon l'extrémité de la ligne à laquelle il est raccordé.

Sauf dans le cas extraordinaire où le défaut est exactement à mi chemin Cool

Dul a écrit :
Excellente, Jeanphilippe!

jeanphilippe a écrit :
.. je suis tout perdu. Ahahah.

C'est fait pour !
- Comme c'est arbitraire, chacun essaye d'imposer sa loi, la loi du plus fort ...

Yves a écrit :
Sauf dans le cas extraordinaire où le défaut est exactement à mi chemin Cool

C'est plus compliqué que cela car dans ce genre de grosse boite, il y a d'un côté les patrons et de l'autre le syndicat ! Rolleyes

URLs de référence