MELAUDIA :: forums

Version complète: TAD 2001 en tweeter
Vous regardez actuellement la version basse qualité d'un document. Voir la version complète avec le bon formatage.

elac310 a écrit :
Je fais enfin mes premiers essais de 2445J "en tweeter", pour couvrir tout le haut du spectre à partir de 2kHz.
Je les utilise avec des pavillons 2382A que j'ai sous la main, et la correction passive parfois appelée HF boost de JBL qu'on trouve sur certains systèmes cinéma (avec une self de toute petite valeur après le condo).

Il y a diverses choses que je ne saisis pas encore très bien et j'en dirais un peu plus le moment venu.

Pour le moment: "ça marche" !


J'ai poursuivi les essais ce WE de 2445J monté comme précisé ci-dessus. Cela fait quelques jours que je tourne avec cette config et je commence un peu à cerner les choses.
Ce que je trouve particulièrement intéressant c'est le surplus de matière sonore que cette 2" apporte par rapport à mes 1". Quand je repasse à une 1", les sons deviennent irréels, ça manque d'impact et de matière etc. La 2" au contraire, recréée dans ma pièce un son plus proche de la réalité, la présence des musiciens/instruments est plus physique et plus tangible. EDIT: j'aurais pu ajouter tout de suite aussi cette impression que la 2" ne semble pas du tout stressée quand on monte le volume; ça "braille" moins etc. sur des enregistrements un peu trop "vifs" ou colorés.

Point suivant: les extrême-aigües.

J'entends encore à mon âge les fréquences au-dessus de 14 à 15 kHz. Donc je peux dire que (inévitablement) la 2445 s'essouffle au delà de ces fréquences. La mesure à 50 cm le confirme: c'est droit jusqu'à 12-14 kHz environ, après ça descend. A quelques mètres, la mesure et l'écoute divergent: chute à partir de 10kHz à la mesure, mais ça va clairement plus haut à l'écoute. Je précise que les diaphragmes sont neufs, du NOS JBL d'origine. Je ne pense pas avoir réussi à tirer le max du circuit HF boost (ou à le faire marcher correctement - j'essaierai à nouveau quand j'aurai d'autres selfs de petite valeur, je n'avais qu'une paire sous la main à sacrifier en la débobinant pour arriver à 0,02mH).

Finalement, j'ai essayé quelque chose qui me turlupinait depuis 2 ou 3 ans: j'ai mis en parallèle de la cellule de filtrage (en fait un bête condo) un autre circuit d'accentuation, composé d'un condo et d'un auto-transformateur monté en inversé, c'est à dire en accroisseur et non abaisseur de puissance. Je me suis dit que comme la 2445J a une impédance élevée (et qui monte encore dans le haut), j'avais un peu de marge, si l'auto-tranformateur marche comme je le suppose (abaissement de l'impédance côté signal de l'ampli). Je suis arrivé en principe à +7,5 dB (le transfo a 14 prises intermédiaires correspondant à 1,5 dB à chaque fois) pour les fréquences extrêmes. Bizarrement toutefois, alors que je pensais me retrouver avec une valeur de condensateur assez élevée (j'ai mis le condo entre l'ampli et le transformateur et non entre le transfo et la 2445, afin d'épargner même au transfo les fréquences graves), ce n'est pas le cas; je tourne à des valeurs entre 1,5 et 2,7uF (EDIT: IL S'AGIT BIEN DES VALEURS POUR UN MONTAGE ENTRE TRANSFO ET COMPRESSION, VOIR MON PROCHAIN MESSAGE). Faut je j'étudie encore un peu le fonctionnement de ces transfos, et la meilleure combinaison entre la prise sur le transfo et la valeur du condo.

Ah, oui, deux disques intéressants pour tester tout ça: le "After Midnight" de chez Sheffield Lab (avec la 2445j on est avec les musicos, avec mes 1" on écoute simplement un disque), et "Jazz" de Ry Cooder.

A suivre...

Les constatations faites recoupent les miennes lorsque j'avais utilise une 288-16K en tweeter coupee a 5000 a 6db mais je precise sans pavillon et utilisee cote sortie de gorge.
Les aigus sont devenus naturels en fait ce n'etait plus des aigus mais de la musique, en dessous j'utilisai un 1505 avec 288-16G, la coupure avec le 1505 ne se faisait pas sentir, je laissai filer le medium.
Une ecoute des plus musicale et sans frustration dans le haut, la 2445 monte beaucoup moins qu'un 288 avec piece de phase tangerine donc si les resultats sont bons avec la 2445 imaginez avec la 288K ou L, la 299 a une membrane pascalite moins definie dans le haut.
Le fait de ne pas utiliser de pavillon permet de monter le plus haut possible de plus le rendement reste eleve.

elac310 a écrit :
Bizarrement toutefois, alors que je pensais me retrouver avec une valeur de condensateur assez élevée (j'ai mis le condo entre l'ampli et le transformateur et non entre le transfo et la 2445, afin d'épargner même au transfo les fréquences graves), ce n'est pas le cas; je tourne à des valeurs entre 1,5 et 2,7uF. Faut je j'étudie encore un peu le fonctionnement de ces transfos, et la meilleure combinaison entre la prise sur le transfo et la valeur du condo.


Merci pour le retour d'expérience avec les Altec. Je vais garder un oeil sur celles que tu cites.

Une correction relative à mon message: les valeurs de l'ordre de 1,5 à 2,7 données par moi valent pour le montage du condo entre le transfo et la compression, et non entre le transfo et l'ampli. J'étais fatigué et j'ai oublié que j'avais fait le montage correctement au moment où j'écrivais ces lignes.

Je vais peut-être aussi ressortir mes Stage Accompany SA8535 (ma référence perso), qui titrent 12 ohms et "ne donnent pas assez" dans un système haut rendement de 4/8 ohms (en mono-ampli et filtrage passif bien sûr).

Je vois lesquels, ce sont les medium-tweeters a ruban pavillonnes, a voir et surtout a ecouter.
Je me souviens avoir ecoute des enceintes SA avec deux boomers genre 2235 et ce medium aigu avec pavillon, j'avais ete surpris de trouver le medium agressif malgre le ruban du medium, avec les courbes je comprends mieux, belle bosse a 2k...
Semble nettement plus lineaire sans pavillon mais rendement inferieur, de mon cote je n'ai jamais ete satisfait du melange compression + tweeter a ruban, j'ai essaye le ESS, tres bel aigu mais avec une compression dans le medium, il joue dans son coin.
Le SA8535 s'apprécie sans le pav du fabriquant (cf par ex. les modèles studio). Celui-ci provoque en effet des irrégularités assez "méchantes". Sans pav la réponse est très linéaire.
Limmer Horns fait un pav pour le SA8535, de mémoire, et le polonais Auto-tec aussi, je crois. Je n'ai pas d'info sur ce que ça donne avec ces deux autres pavillons.

EBA a écrit :
Bonjour Dominique,

TAD 2001 + EJLMC 600 avec R=50 ohms en série et 16,8 nF//.

Une ligne droite

Et sans il y a 5 db maxi



Cordialement.

Eric


bonjour Eric, dis moi ,

est ce bien 16,8 micro farad pour le condensateur ?

a combien peut on couper vers le bas pour que cela reste très propre, un raccord vers 2500 ou 3000 hz est il envisageable ?

Bonjour,

C'est 16,8 nanofarad. Attention le R de 50 ohms et le condo ne sont pas les éléments du filtre.

La coupure peut descendre à 1k, 1,2k ( écoutes faites ) en 6db sans problème.

Personnellement et afin d'éviter un trou commun à tous les moteurs TAD 2001 vers 1700 Hz je coupe à 2300 en 18 db JLMC.

Cordialement.

Eric

EBA a écrit :
C'est 16,8 nanofarad. Attention le R de 50 ohms et le condo ne sont pas les éléments du filtre.


Bonjour,

J'ajoute à ce que dis Eric, qu'en cas de filtrage passif, si le filtre passe-haut est calculé pour une impédance donnée, par exemple 8 ohms, il faudra mettre en parallèle sur le couple résistance série + tweeter une résistance de telle sorte qu'autour de la fréquence de coupure du filtre passe-haut celui ci voit 8 ohms et pas plus de 58 ohms (ou plus...).

Bien cordialement,

Jean-Michel Le Cléac'h

Pages: 1 2 3 4 5 6 7 8
URLs de référence