MELAUDIA :: forums

Version complète: Filtre passif inspiré TAD pour 2 voies HR
Vous regardez actuellement la version basse qualité d'un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Donc, si vous le voulez bien, ça ne partira pas en sucette mais en barbe à papa, la question étant "est ce que j'entend une différence"?

Jean Hiraga (mon maître et ami en Audio) me répondit (alors que je doutais)

ECOUTE !
Y-t-il dans ces échanges sur les câbles mention de lutte contre les interferences électro-magnétiques ?

Ses effets se concrétisent de façon probablement très supérieure à ceux de la câblattitude adoptée par les exostismes commerciaux.

Jim Brown ( http://audiosystemsgroup.com/publish.htm ) a suggéré de faire appel à des blindages, des fils torsadés, des ferrites et des cellules de Boucherot. Pas de quoi en tirer beaucoup de sous.

jys a écrit :
Jean Hiraga (mon maître et ami en Audio) me répondit (alors que je doutais) ECOUTE !

Jean Hiraga est sans doute le premier en occident à avoir introduit la thématique du son des câbles peu après que certains constructeurs japonais de hifi s'en sont préoccupés au début des années 70.

jys a écrit :
Donc, si vous le voulez bien, ça ne partira pas en sucette mais en barbe à papa, la question étant "est ce que j'entend une différence"?

Jean Hiraga (mon maître et ami en Audio) me répondit (alors que je doutais)

ECOUTE !


Il y a mille manière d'utiliser la feuille.

forr a écrit :
Y-t-il dans ces échanges sur les câbles mention de lutte contre les interferences électro-magnétiques ?

Ses effets se concrétisent de façon probablement très supérieure à ceux de la câblattitude adoptée par les exostismes commerciaux.

Jim Brown ( http://audiosystemsgroup.com/publish.htm ) a suggéré de faire appel à des blindages, des fils torsadés, des ferrites et des cellules de Boucherot. Pas de quoi en tirer beaucoup de sous.

jys a écrit :
Jean Hiraga (mon maître et ami en Audio) me répondit (alors que je doutais) ECOUTE !

Jean Hiraga est sans doute le premier en occident à avoir introduit la thématique du son des câbles peu après que certains constructeurs japonais de hifi s'en sont préoccupés au début des années 70.


Bonsoir Forr,

J'apprécie votre intervention. Merci d'apporter un peu d'eau à mon moulin. Qui pourrait aussi être celui d'autres, si je ne voyais pas une levée de boucliers de scepticisme Smile

Ma démarche à juste consisté à essayer et écouter ... comme toujours ...

En suis-je donc si coupable ?

Je n'ai pas d'actions chez Neotech.

Le cuivre up_occ, ce n'est pas nouveau.
Le microporous ptfe est aussi un diélectrique de choix pour l'audio. Pourquoi ? Parce qu'il possède une constante diélectrique plus proche encore de celle de l'air que ne l'est le ptfe ... tout à fait pertinente dans les applications audio de qualité.


The Essex Echo. On pourra le télécharger pour le lire ici pour constater qu'on est loin de la conception d'un câble type "gri-gri" :

http://citeseerx.ist.psu.edu/viewdoc/dow...1&type=pdf
ou
http://www.tmr-audio.de/pdf/Hawksford_Essex.pdf
ou
https://www.stereophile.com/reference/1095cable

Un article que je viens de trouver par hasard. Bonne lecture et si vous parvenez au bout vous saurez tout sur ce qu'il convient de faire (ou ne pas faire)Tongue
http://www.thf.fr/uTheorie/TheoriePJouhanet.htm

xnwrx a écrit :
Un article que je viens de trouver par hasard. Bonne lecture et si vous parvenez au bout vous saurez tout sur ce qu'il convient de faire (ou ne pas faire)Tongue
http://www.thf.fr/uTheorie/TheoriePJouhanet.htm


Hummm, le Ionostat, OSH ... Miam miam 😋 Savoureux mélanges Smile

Cordialement

Je maintien, la résistance du DC à 20 kHz est identique pour un câble d'enceinte correct.
Par contre depuis quand la vitesse de la lumière est-elle passée à 300 1E08 m/s ?
Bonsoir
Pour le "savoureux" mélange vous vous posez là;
Les arguments pseudo scientifiques que vous avancez, sont "assez", iconoclastes.
Vous parlez d'effets capacitifs et selfiques des cables, donc ceux ci peuvent être évalués, calculés ou mesurés. Il devient donc facile d'en calculer les niveaux d'atténuations en fonction de la fréquence sur une charge donnée variant de 2 ohms à 16....
Sauf à vraiment vouloir dégrader la situation, un cable " normal", n'a aucun effet en BF...Et oui de 20Hz à 20Khz, l'impédance du cable n'aura d'égale que sa résistance ohmique au courant continu...
On peut bien sur prendre un exemple concret et faire tourner une calculette de colégien.
Vous évoquez des notions qui s'apparentent à l'effet de peau, qui est valable en VHF, ou UHF. La effectivement le phénomène est important, de même que l'effet selfique, mais on est très loin de la BF.
Vous avez du vous gourrer d'arguments ou de justifications, car celles que vous avancez, ne tiennent pas vraiment la route.

DAvid
J'adore aussi la formule : v = SQRT(2w/mu.Sigma)
Une vitesse en m/s est égale au rapport entre une pulsation (en rad/s) et le produit de Henry/m avec des (1/Ohms.m)...
En gros, et c'est une évidenceBig Grin m/s = (rad/s) / (H x Ohms)/m²
cherchez l'erreurTongue
Je ne suis pas câblophile pour deux sous, avec mes 2 mètres de liaison entre amplis et haut-parleurs, je peux mettre à peu près n'importe quoi et je ne m'en prive pas...

Objectivement, il y a tout de même quelques trucs qui ont été mesurés, voir, par exemple, les investigations de Cyril Bateman (récemment disparu) plutôt en bas de page :
http://web.archive.org/web/2009102701012...ads_5.html

dsdn a écrit :
Vous parlez d'effets capacitifs et selfiques des cables, donc ceux ci peuvent être évalués, calculés ou mesurés. Il devient donc facile d'en calculer les niveaux d'atténuations en fonction de la fréquence sur une charge donnée variant de 2 ohms à 16....
Sauf à vraiment vouloir dégrader la situation, un cable " normal", n'a aucun effet en BF...Et oui de 20Hz à 20Khz, l'impédance du cable n'aura d'égale que sa résistance ohmique au courant continu...

Comme l'a fait Bateman, il faut aller voir ce qui se passe bien au délà de 20 kHz. Les amplificateurs ne semblent pas parfaitement immunisés contre la HF. L'impédance d'une enceinte peut faire 1 kOhm à 1 MHz, ce n'est pas tout à fait anodin dans les ambiances parasitées où nous baignons.
Par ailleurs, certains amplificateurs chatouilleux ne réagissent pas très bien à la capacité parasite d'un câble... Un amplificateur branché sur un condensateur de 2.2 µF peut délivrer de beaux carrés, et danser la gigue sur 100 nF ou moins.

Citation :
Vous évoquez des notions qui s'apparentent à l'effet de peau, qui est valable en VHF, ou UHF. La effectivement le phénomène est important, de même que l'effet selfique, mais on est très loin de la BF.

Pour l'anecdote, historiquement, l'effet de peau est intervenu dans le choix de la fréquence du secteur.

URLs de référence