MELAUDIA :: forums

Version complète: Filtre passif inspiré TAD pour 2 voies HR
Vous regardez actuellement la version basse qualité d'un document. Voir la version complète avec le bon formatage.

Greg Lagarrigue a écrit :
Bonjour,
je ne mentionnais pas la "platitude" du GD, mais au contraire une allure typée montrant un désalignement.
Pour la suite j'ai eu l'explication, pour le FIR compensant le global j'avais compris comme précédemment dit, chose visible d’ailleurs sur la courbe de convolution.
Mais je n'avais pas saisi que les HP étaient censé (malgré ce décalage) avoir la même phase vue du point de mesure, au recoupement.
Ce point étant la clé validant la solution si bien réalisée dans la pratique. Je n'ai par contre pas bien saisi la méthode utilisée pour arriver a ce filtre, mais c'est pas grave (c'est peu être explicité plus haut, mais pas le temps de tout relire en semaine Smile ).
J'imagine qu'un filtre a pente raide et le bon sens de branchement permet cela sur une petite fenêtre permettant le "phase tracking" au raccord, et que le FIR fait le reste, avec quelques itérations de mise au point.
cdlt

cdlt


C'est bien cela. Tu n'es pas obligé de tout relire Smile !
J'ai galéré pas mal tout ce temps, appris énormément de choses, me suis fait aider par des personnes très sympathiques et compétentes ... Smile Smile Smile et je ne mesure la longueur du chemin parcouru que maintenant.

J'ai appris à modérer la longueur de mes post, grâce aux commentaires off-line du Prof qui me taxe de "discours-fleuve"

Ragnarsson a écrit :
Avec ton filtre actif analogique comment gères tu le retard de la compression et l'EQ nécessaire pour le pavillon (on la voit bien une bosse sur la mesure de la réponse sur le site de Arai)?

Bonjour,

Bien évidemment avec mon filtre analogique je ne gère pas le retard de la compression. Si on pouvait le faire, ça se aurait !
J'ai fait des essais en réalisant un support pour avancer le pavillon de manière à aligner les membranes (c'est d'ailleurs plutôt le grave qui est retard sur le medium) mais je n'ai pas entendu de changements notoires. Jean-Michel le Cléac'h disait d'ailleurs que tout le monde n'est pas sensible à ces problèmes de phase.

Quand à la bosse, je ne ressens pas vraiment son impact.
J'ai eu l'occasion de faire un essai (avec plusieurs paires d'oreilles attentives) pour mettre en évidence ce qu'une bosse peut avoir comme influence sur l'écoute en ajoutant une bosse de 4dB centrée sur 400 Hz et s'étalant sur 2 octaves de part et d'autres de cette fréquence. Le son d'ensemble varie très peu. On distingue bien une variation mais on ne peut dire si cela est mieux ou moins bien. D'ailleurs, lorsqu'on examine la courbe de réponse d'un système on constate souvent qu'elle tient dans un couloir de 10 dB, très rarement dans un couloir de 5 dB. Je ne me fais donc plus de nœuds au cerveau et j'écoute de la musique.
Cordialement
Alain

Ragnarsson a écrit :
Avec ton filtre actif analogique comment gères tu le retard de la compression et l'EQ nécessaire pour le pavillon (on la voit bien une bosse sur la mesure de la réponse sur le site de Arai)?

Bonjour,

Bien évidemment avec mon filtre analogique je ne gère pas le retard de la compression. Si on pouvait le faire, ça se aurait !
J'ai fait des essais en réalisant un support pour avancer le pavillon de manière à aligner les membranes (c'est d'ailleurs plutôt le grave qui est retard sur le medium) mais je n'ai pas entendu de changements notoires. Jean-Michel le Cléac'h disait d'ailleurs que tout le monde n'est pas sensible à ces problèmes de phase.

Quand à la bosse, je ne ressens pas vraiment son impact.
J'ai eu l'occasion de faire un essai (avec plusieurs paires d'oreilles attentives) pour mettre en évidence ce qu'une bosse peut avoir comme influence sur l'écoute en ajoutant une bosse de 4dB centrée sur 400 Hz et s'étalant sur 2 octaves de part et d'autres de cette fréquence. Le son d'ensemble varie très peu. On distingue bien une variation mais on ne peut dire si cela est mieux ou moins bien. D'ailleurs, lorsqu'on examine la courbe de réponse d'un système on constate souvent qu'elle tient dans un couloir de 10 dB, très rarement dans un couloir de 5 dB. Je ne me fais donc plus de nœuds au cerveau et j'écoute de la musique.
Cordialement
Alain

audiotechno a écrit :
Bonjour,

Bien évidemment avec mon filtre analogique je ne gère pas le retard de la compression. Si on pouvait le faire, ça se aurait !
J'ai fait des essais en réalisant un support pour avancer le pavillon de manière à aligner les membranes (c'est d'ailleurs plutôt le grave qui est retard sur le medium) mais je n'ai pas entendu de changements notoires. Jean-Michel le Cléac'h disait d'ailleurs que tout le monde n'est pas sensible à ces problèmes de phase.


Bonsoir Alain,

J'ai constaté de mon côté que je suis très sensible à ces problèmes de phase, justement. Entre 500 Hz et 2k5, c'est la zone de prédilection et sensibilité maximale; d'où certaines écoles 3 voies avec un "LB" qui prend en charge ce registre, avec coupures filtre plus bas et plus haut que cette zone primordiale. Selon mes récents tests et itérations en convolution, on peut entendre dans cette bande des variations de moins de 5° sur la phase du signal; les ressentir en fait, car cela module à la fois le timbre (synchronisme des harmoniques) et les transients ("attaques", transitoires des débuts des notes entretenues, propres à chaque instrument). C'est tout le sens de ma quête; quand on entend le résultat une fois"calé", la propreté des attaques et des timbres est tellement évidente, que c'est quand on revient en arrière que l'on mesure immédiatement la différence et les "erreurs" de phase, qui ont tendance à rajouter, faire entendre des colorations, des "smear" sur les attaques, l'impression que le système te "dicte" ce que tu dois entendre et non la repro fidèle du signal enregistré. La convolution permettant de faire la manip sans déplacer aucun matériel ni dessouder/débrancher aucun composant / HP.

Si le pavillon est avancé par rapport au grave, avec "membranes alignées"; alors il n'y a pas de retard temporel pur, sur HPs non filtrés.
Dans cette configuration le filtrage le plus adapté rapport à un offset nul est au choix le LR12 ou le LR24, branchement en phase, sans SPL peak @ Fc; cependant, les pentes 12dB acoustiques ne sont pas forcément les meilleures en pratique, en 2 voies, quand on croise un 38 cm avec un pavillon, rapport à la Fc; le boomer n'est souvent pas assez linéaire pour ne pas créer d'accidents avant ou pendant la coupure; le moteur souvent pas assez costaud pour une vraie pente 12dB avec une Fc "basse".

D'où l'intérêt des pentes plus prononcées, le 24 dB acoustique permettant déjà un meilleur escamotage du 38 en fin de bande, et permet aussi d'en tirer plus de qualités jusque avant la coupure. Du côté pavillon le 24 acoustique s'obtient aisément avec un 12 électrique + conjugaison de la coupure acoustique de l'ensemble moteur+pav.

Hors, pour exploiter les qualités de contrôle de la directivité le plus tôt possible (car le pavillon se comporte bien mieux que le 38 cm dans cette zone de raccord (...)) une Fc basse est hautement souhaitable. Par basse, j'entends entre 450 et 900 Hz, suivant les possibilités du matériel, la profondeur du pavillon, etc ...
Le revers, c'est que le filtrage devra être rigoureusement calculé puis vérifié, car cette zone de filtrage est très sensible pour notre appareil auditif d'audiophile Cool

Le souci de ces filtres d'ordre élevé est leur mise au point par l'amateur passionné. Quoique, ... déjà, obtenir un réel "6dB" avec un seul composant relève du fantasme; il faut à mon avis au moins 2, voir 3 composants supplémentaires pour assurer un réel suivi de ce gabarit !!! Shy
En passif, obtenir une coupure acoustique réelle 24dB/oct. peut révéler des surprises de mise au point (pour mon recoupement en phase avec le pavillon, avec l'offset réel, à l'époque c'était un 18dB électrique, en fait). Ce serait d'ailleurs identique en actif, au vu de la réponse nue du HP.
Là où je n'aurais vraiment pas pu réussir seul, c'est sur le calage en phase acoustique le plus poussé possible entre medium en 24dB et grave en 36dB in vicinity of Fc. Déterminer puis ajuster les valeurs du 36dB, c'était hors de ma portée, heureusement qu'un habitué des filtres passifs, doué en acoustique, chevronné en maths et gentil en vrai Smile me l'a calculé !!!
Ce 36dB acoustique (5e ordre électrique ...) est assez étonnant, ... retient toutes les qualités de ce que peut faire mon grave, sans ses défauts en fin de bande ... on obtient en sortie une courbe de phase très raide elle aussi, qui matche parfaitement bien la réponse en phase du moteur sur pav filtré en 12 électrique/24 acoustique. C'est toujours assez raide en sortie de pavillon filtré, question phase, peut être aussi ce qui fait souvent préférer au raccord ... un autre pavillon plus bas, plus gros Wink

Par contre, je ne comprends pas bien quand tu dis "c'est d'ailleurs plutôt le grave qui est retard sur le medium". C'est une constatation de mesure, ou bien une appréciation d'écoute ? Logiquement avec membranes "calées", et un 24dB en haut et en bas bien ajusté, les retards devraient quasiment se compenser en intégralité, donc plus de "retard" d'un transducteur à l'autre ... Si j'ai bien tout compris !!!

Cordialement


strike : Rectification du "discours-fleuve" mis en exergue par le Prof.

Bonsoir Alain,

Sur une de tes pages, tu fais cette référence :
Explication très détaillée et claire de la phase, de la polarité et de leur différence
https://deveniringeson.com/phase-et-polarite-audio/

Il y a tout de même une Ibresque confusion entre délai de phase (lié à un vrai déphasage) et délai pur (là en illustrations sur burst).
En audio, on ne peut se limiter aux phase et polarité. Il faut quatre chapitres :
  • délai pur
  • délai de phase
  • délai de groupe
  • polarité absolue
Bien à toi, Jean-Marc.

narshorn a écrit :
Bonsoir Alain,

Par contre, je ne comprends pas bien quand tu dis "c'est d'ailleurs plutôt le grave qui est retard sur le medium". C'est une constatation de mesure, ou bien une appréciation d'écoute ? Logiquement avec membranes "calées", et un 24dB en haut et en bas bien ajusté, les retards devraient quasiment se compenser en intégralité, donc plus de "retard" d'un transducteur à l'autre ... Si j'ai bien tout compris !!!

Cordialement

Bonjour Nashorn,

Préambule : je ne suis pas sûr d'avoir tout compris non plus !

Quand on filtre 2 hp, le passe-bas appliqué au HP de grave entraine un retard par rapport au HP filtré avec un Passe-haut. C'est pour cela qu'on trouve dans le commerce quantité d'enceintes dont le profil montre une protubérance dans le grave par rapport aux HP prenant en charge le medium et l'aigu.
JM. Le Cléac'h dans son développement du filtre quasi-optimal à 18 dB indiquait qu'il fallait avancer le grave de 0,22 fois la longueur d'onde correspondant à la fréquence de coupure Fc (si mes souvenirs sont exacts)

au sujet du filtrage en 24 dB, on a pile-poil un retard de 360° entre passe-Bas et passe-haut, soit 1 cycle complet à la fréquence de coupure.

Cordialement
Alain

Bonjour Alain,

audiotechno a écrit :
Quand on filtre 2 hp, le passe-bas appliqué au HP de grave entraine un retard par rapport au HP filtré avec un Passe-haut. C'est pour cela qu'on trouve dans le commerce quantité d'enceintes dont le profil montre une protubérance dans le grave par rapport aux HP prenant en charge le medium et l'aigu.


Cela dépend de quel retard on parle ... Smile
Retard, oui, constant sur l'ensemble de la bande, non; car le but est d'avoir le retard souhaité centré au raccord, et un peu de part et d'autre de sa zone de fréquence.
Avec une certaine "fenêtre", comme disait Greg. J'aime bien cette notion représentative.
Cette fenêtre n'a d'ailleurs pas forcément vocation à être la plus large possible, (enfin, tout dépend de "l'école" de filtrage hi hi)
car cela induirait des soucis dans le recoupement correct des directivités, une fois les 2 HPs calés et filtrés;
plus exactement, une réponse en coïncidence qui va être par trop différente (dérangeante) de la réponse dans l'axe dans la zone du raccord.

Quelle est la "protubérance grave" dont tu parles ? tu parles bien de la step response, n'est ce pas ?
Avec le pic medium-aigu vu temporellement en avance par rapport à l'amplitude max du boomer, qui arrive ensuite ? Smile

Cordialement

Anaël

Bonsoir Alain,

au sujet du filtrage en 24 dB, on a pile-poil un retard de 360° entre passe-Bas et passe-haut, soit 1 cycle complet à la fréquence de coupure.
Donc à Fc=1kHz, en LR4, entre LP et HP, 1ms de :
  • retard de phase ?
  • retard de groupe ?
  • de retard pur ?
Bien à toi, Jean-Marc.

JM Plantefeve a écrit :
Bonsoir Alain,

au sujet du filtrage en 24 dB, on a pile-poil un retard de 360° entre passe-Bas et passe-haut, soit 1 cycle complet à la fréquence de coupure.
Donc à Fc=1kHz, en LR4, entre LP et HP, 1ms de :
  • retard de phase ?
  • retard de groupe ?
  • de retard pur ?
Bien à toi, Jean-Marc.

Je donne ma langue au chat !

audiotechno a écrit :
Je donne ma langue au chat !


[attachment=23381]

URLs de référence