MELAUDIA :: forums

Version complète: Filtre passif inspiré TAD pour 2 voies HR
Vous regardez actuellement la version basse qualité d'un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
j'attends une mesure au point d’écoute à hauteur d'oreille , pour critiquer
l'alignement ci dessus ...... ;-)

exemple de mesure au point d’écoute intéressant à étudier :
46cm HP BMS clos couplé à une caisse BR pavilloné , qui présente un problème de GD ,
un défaut d'alignement éventuel (lignes pic energy time non alignées à la fréquence de coupure ),pb acoustique , .... , qui reste à confirmer ?? :

je constate aussi la superbe planitude du GD dans le medium aigu au pe , qui est une caractéristique d'un système directif qui génère beaucoup moins de réflexions ..... ;-)


Mastro,
"j'attends une mesure au point d’écoute à hauteur d'oreille , pour critiquer
l'alignement ci dessus ...... ;-)

exemple de mesure au point d’écoute intéressant à étudier :
46cm HP BMS clos couplé à une caisse BR pavilloné , qui présente un problème de GD ,
un défaut d'alignement éventuel (lignes pic energy time non alignées à la fréquence de coupure ),pb acoustique , .... , qui reste à confirmer ?? :

je constate aussi la superbe planitude du GD dans le medium aigu au pe , qui est une caractéristique d'un système directif qui génère beaucoup moins de réflexions ..... ;-)"

Pour ce qui est des choix d'alignement de la 2 voie de Narshorn, je posais une question pas une critique.
Maintenant, je trouve le choix d'un variation de GD d'env 1 ms concentré entre 800 et 2 Kz discutable c'est certain, car je pense préférable de décaler le plus bas possible les variation de GD plutôt que pleine bande.
Pour ce qui est de la mesure du système que tu montre, la hernie temporelle spectaculaire dans le grave est due a la pièce.

cdlt

mastro a écrit :
je constate aussi la superbe planitude du GD dans le medium aigu au pe , qui est une caractéristique d'un système directif qui génère beaucoup moins de réflexions ..... ;-)


Ah, oui Smile !?

Greg Lagarrigue a écrit :
Pour ce qui est des choix d'alignement de la 2 voie de Narshorn, je posais une question pas une critique.
Maintenant, je trouve le choix d'un variation de GD d'env 1 ms concentré entre 800 et 2 Kz discutable c'est certain, car je pense préférable de décaler le plus bas possible les variation de GD plutôt que pleine bande.


Merci d'avoir posé la question

Cordialement

Greg Lagarrigue a écrit :
Pour ce qui est des choix d'alignement de la 2 voie de Narshorn, je posais une question pas une critique.
Maintenant, je trouve le choix d'un variation de GD d'env 1 ms concentré entre 800 et 2 Kz discutable c'est certain, car je pense préférable de décaler le plus bas possible les variation de GD plutôt que pleine bande.


Le max. GD et excess GD de la mesure de base de Narshorn est de 1 ms à 670 Hz.
Comme cet aspect est corrigé ensuite par la linéarisation de phase,
la priorité a il me semble été donnée au phase tracking entre voies, qui est très abouti.

crd.

[attachment=23357]

narshorn a écrit :

mastro a écrit :
je constate aussi la superbe planitude du GD dans le medium aigu au pe , qui est une caractéristique d'un système directif qui génère beaucoup moins de réflexions ..... ;-)


Ah, oui Smile !? Mais le GD n'est -il pas originalement déterminé par le calage en phase / type filtrage des HPs, plutôt que dicté par la pièce ? qui intervient elle en dernier Wink

... En tout cas, le placement se doit de faire que les influences de la pièce soient le moins dramatiques possibles, c'est sûr Smile

Cordialement




oui , tout a fait ok , mais le contrôle de l'alignement à une distance de mesure proche , nécessite une hauteur de mesure un peu plus précise que celle que tu as choisie ... ;-)


pour optimiser l'alignement à différentes distances, je propose ça :



il serait très intéressant d'avoir des mesures mdat loopback separées des voies grave et aigu :-)))

mastro a écrit :
oui , tout a fait ok , mais le contrôle de l'alignement à une distance de mesure proche , nécessite une hauteur de mesure un peu plus précise que celle que tu as choisie ... ;-)


pour optimiser l'alignement à différentes distances, je propose ça :


Merci pour le dessin, sympa. Très clair en effet et c'est dans le bon sens de la façon dont il faut se représenter les choses.



Cordialement

Bonjour,
Ok, donc le dé-alignement des haut parleurs est compensé en majeur partie par convoltution FIR du signal, ça j'avais compris.
Pour que la solution soit pertinente, je comprends que l'idée est ici de viser un bon synchronisme des transducteurs sur le raccord, avec comme astuce, étant donné la difficulté, d'utiliser des pentes de filtre raides (36 dB en global électrique x acoustique). Ainsi, la cible est "plus facile a tenir" car la bande de recouvrement plus étroite.

cdlt

Ragnarsson a écrit :
Il le compense très bien, et cela se voit sur ta courbe de GD.
Il n'y a pas que Harsh et JMLC pour le filtrage.


Je ne comprends pas pourquoi ce tacle, je n'ai aucune prétention sur la réalisation des filtres analogiques.
Maintenant il existe d'autre solution en effet,j'ai testé le D. synkron, et avec les outils modernes, c'est un jeu d'enfant pour un grand résultat d'écoute, et même à la mesure dit!.

cdlt

Narschorn,
"Je suis incertain de la possibilité pour l'oreille humaine "d'entendre" la variation de GD en tant que tel, paramètre isolé du reste. En tout cas, entre une solution à 0,5ms et l'autre à 1ms, je ne crois pas"
Ben alors pourquoi le compenses tu ? Smile
Blague a part, je suis d'accord, de mon côté après diverses expérimentations sur le sujet, je pense bien plus important le parfait synchronisme des hauts parleur entre eux ("phase tracking" dont parle Jimbee).
J'ai par exemple réaliser dans le même esprit que ta 2 voies (mono ampli + convolution sur le global) une 3 voie synkron, cela marche très bien, et la convolution ajoutée pour le GD global ne change pas radicalement la résultat.

"J'entends bien" qu'il y ait une légère erreur de parallaxe, en fonction de la distance Wink ...
mais, retrouver un "alignement" au pe en domestique passé 3m50 en espace "semi-réverb." ... ,
cela est automatiquement entaché, additionné d'erreurs bien différentes"

Là par contre je ne suis pas vraiment d'accord, le champs diffus ne perturbe pas plus que cela la mesure, au dessus des 300 hz env, selon local.
En effet, le fenêtrage est efficace a ces fréquences, et le champs diffus, si PE bien placé a la distance critique ou en dessous, n'est pas si perturbant d’après mon expérience.
Par contre, les réflexions primaires peuvent être très gênantes, et là, la géométrie de l'enceinte est très importante, ainsi que l'utilisation éventuelle d'absorbant judicieusement placé le temps de la mesure.

"Pour moi le pe ne sert pas à chercher à "retrouver" un alignement ... trop de variables "externes au filtrage" et à une mesure "propre" ... "
Vu le point précèdent, tu comprendras que je prends au contraire le PE comme référence pour l'alignement (ou son équivalent par triangulation), surtout avec un système a 3 voies espacées,c'est primordial. Sur une enceinte plus compacte c'est évidement moins gênant.

cdlt
URLs de référence