MELAUDIA :: forums

Version complète: Filtre passif inspiré TAD pour 2 voies HR
Vous regardez actuellement la version basse qualité d'un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Bonjour Jean-Marc,

JM Plantefeve a écrit :
Je pense être suffisamment initié pour savoir qu'en pratique, c'est ce que l'on fait. Mes remarques successives interrogeaient justement sur la totale pertinence de cette pratique. Viser une cible pression en un point de la trajectoire hps-oreilles.
Considérer le SWL (power) et pas seulement le SPL (pressure) pour s'approcher de la cible, puissance rayonnée et pas seulement pression ponctuelle...

Ca ne change rien au fait que l'on s'appuie principalement sur la tension à toutes les étapes jusqu'aux bornes des haut-parleurs, les considérations de puissance électrique étant liées au dimensionnement des composants et des appareils.

La puissance acoustique est une affaire de rayonnement des haut-parleurs et donc de conception de l'installation. Une fois celle-ci définie, on détermine par filtrage la tension que doit recevoir chacun de ces haut-parleurs parce que la pression acoustique qu'ils génèrent est essentiellement commandée en tension et que leur courbes de réponse, axiale et en dehors de l'axe pour la directivité, sont ainsi mesurées.

Si c'est la puissance sonore rayonnée qui importe (en sono pro dans de vastes espaces), ça ne change pas le fait que c'est par l'intermédiaire de tensions qu'on la contrôle.

Les puissances électriques ne sont déjà pas très faciles à mesurer évaluer. Les puissances acoustiques... je crois qu'en reproduction audio, on préfère les calculer si on en a besoin.

Bonjour Greg,

Sound Intensity Level (ou SWL) : https://www.bksv.com/media/doc/br0476.pdf
Un document qui me fait découvrir l'existence de Sound Intensity Probe.

je mourrai moins bête après une lecture fine, mais bon, je mourrai quand même...

jimbee a écrit :

narshorn a écrit :
+1 Jean-Marc

Ce sont les pentes acoustiques finales qui comptent

Butt4/LR4


Ou définir les courbes cibles avec cette formule, qui vise une meilleure complémentarité ( phase tracking) des voies par rapport au Butt4 / LR4:



pour quasi-chipoteurs only


Merci Jean-Marc Wink

M'autorises-tu à publier ici, dans le cadre de cette étude très spéciale, les .FRD (qui vont bien dans Xsim) issus des .txt que tu m'as gentiment envoyé hier, correspondant aux courbes cibles de ton Q_O "chipoté" ? Smile

Les différences visibles par rapport au Q_O d'origine (Butt4/LR4) semblent porter sur une meilleure réponse en coïncidence, et un chouia plus linéaire encore dans l'axe ...
Je suppose que la courbe de GD est encore un poil plus plate de part et d'autre de Fc ?

Cordialement

Anaël

Quasi_chipoteur, phase "rebuild filtres medium au propre" complete

Cool

narshorn a écrit :
M'autorises-tu....

Bien sûr.

narshorn a écrit :
Je suppose que la courbe de GD est encore un poil plus plate de part et d'autre de Fc ?

Faudrait disséquer le quart de poil pour voir une différence au GD.

jimbee a écrit :

narshorn a écrit :
M'autorises-tu....

Bien sûr.


Bon, bah alors voilà les fichiers .FRD, en pièce jointe,
compatibles en import Xsim ... Smile

Fc est à un poil plus que 700Hz.
Pourra intéresser les amateurs de systèmes 2 voies à pavillon ... Smile Smile Smile
entre autres Tongue

Cordialement

Anaël

Bonsoir Anaël, envoyer une image "en clair" (facile pour toi) est plus immédiatement lisible que les .zip (genre pinailleur casse burne) Wink
Futile-fleuve retiré

jys a écrit :
Bonsoir Anaël, envoyer une image "en clair" (facile pour toi) est plus immédiatement lisible que les .zip (genre pinailleur casse burne) Wink


Les .FRD peuvent servir à certains ... Wink mieux qu'une image !!!
Et ils ne passaient pas en .txt, seulement zippés

Crdt

JM Plantefeve a écrit :
Bonjour Greg,

Sound Intensity Level (ou SWL) : https://www.bksv.com/media/doc/br0476.pdf
Un document qui me fait découvrir l'existence de Sound Intensity Probe.

je mourrai moins bête après une lecture fine, mais bon, je mourrai quand même...


Je m'endormirais moins bête également grâce a cette lecture, quant a mourir moi bête, ce sera à la seule condition de ne pas perde la tête d'ici là Smile

En attendant, je voyais les choses beaucoup plus simplement quand je parlais de réponse en puissance linéaire. L'idée (connue, je n'invente rien) étant de garder a l'esprit cette notion d'NRJ dans la conception et la mise en œuvre des transducteurs et non uniquement comme tu le souligne une simple mesure SPL en un point.

Avec pour repère plusieurs mesures SPL en champs relativement proche, il devient déjà possible de se faire une idée de l'équilibre dans la puissance restitué.

Bonsoir à tous,

la notion de puissance acoustique rayonnée est une évidence physicienne (j'insiste mais ça fait 30 ans qu'on bosse là dessus dans la recherche et l'industrie).

La mesure se fait en multipoint (64 est un minimum) et intégration sur l'angle solide intéressant. Intuitivement, un HP directif dans le médium aigu se couple mal avec un grave au rayonnement omnidirectionnel dans un local. Penser un système de HP sans se préoccuper des directivités des divers transducteurs et mesurer le tout en UN point pour régler l'ensemble est plutôt risqué.

Jean-Yves
URLs de référence